RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Administration :: Personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Percival Callaghan - Crow

avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




Percival Callaghan
Niv 1 : civil
Lun 14 Aoû - 0:01
Age : 32 ans
Métier : Bibliothécaire
Taille : 187cm
Poids : 72kg
Infos santé : Désordre de l'oreille interne (vertiges)

Couleur des yeux : Verts
Couleur de cheveux : Blond cendré
Carnation: Caucasien
Situation économique : Aisé
Cabine : Cabine individuelle personnalisée au niveau 3A
Niveau 1 – Percival Callaghan

Entretien psychologique bisannuel
Confidentiel
Bonjour, M. Callaghan, installez-vous.
[S'assied, guindé, le regard fuyant] Bonjour.


Détendez vous, M. Callaghan. Vous n'avez aucune raison de vous inquiéter.
[Lentement, se force à relaxer ses épaules, et à relever les yeux] Désolé, les interrogatoires ont tendance à me rendre nerveux.


Il n'y a pas de quoi, ce n'est qu'une simple formalité. Commençons par le début, si vous le voulez bien. J'ai cru comprendre que votre mère travaillait sur le projet Vidar, à l'époque ?
[Doucement, sa posture se fait plus ouverte. Ses jambes se décroisent, ses doigts se délient, et son visage se fait plus franc] Effectivement. Elle était passionnée d'astronomie, passion qu'elle m'a transmis à son tour. Ce n'est pas particulièrement étonnant qu'elle se soit enrôlée dans le projet Vidar dès que l'occasion s'est présentée. C'est grâce à elle que je suis ici aujourd'hui, d'ailleurs.


Par conséquent, vous devez en savoir beaucoup sur le vaisseau, je me trompe ?
Moins que ce que vous semblez penser. Ma mère a toujours eu une éthique de travail irréprochable, et elle ne partageait avec moi que le strict nécessaire. Je n'en sais en définitive pas plus que toute personne ayant eu la jugeote d'ouvrir un jour un livre relatant la création du Vidar ou son fonctionnement général.


Je sais que c'est un sujet difficile à aborder mais... j'ai cru comprendre qu'elle était morte, depuis ?
Il y a de cela 7 ans, effectivement. Un cancer des poumons, ce qui n'étonnera personne. Elle m'a laissé tous ses biens. [Ses doigts vagabondent sur les accoudoirs, plongé dans ses pensées]


Et votre père, qu'en est-il de lui ? Vous ne semblez pas très prompt à le mentionner.
[Des doigts qui se crispent soudainement. La mâchoire qui se bloque. Les mots, acerbes] Ce connard aurait bien pu pourrir en cellule jusqu'à la fin de ses jours, ça m'aurait fait une belle jambe !


Je suis désolé, M. Callaghan, mais je vais devoir vous demander d'élaborer. Que s'est-il passé, exactement ?
Vous avez lu mon dossier médical, je présume. Vous le savez très bien. [Un regard insistant du professionnel. Un soupir résigné] Cette enflure travaillait à la sécurité. Il nous battait, ma mère et moi. Et ce depuis que j'avais 15 ans. L'espace, l'alcool, son travail, je n'ai jamais trop su ce qui l'a fait basculer. Mais il a basculé.


Et que s'est-il passé ensuite ? Comment cela s'est-il arrêté ?
Ma mère, elle... [Cherche ses mots] Elle n'en parlait jamais à personne. Et moi non plus, parce que je voulais la protéger. Mais il y a 13 ans... s'en était trop. J'ai fait la seule chose qui m'est venue à l'idée à l'époque : j'ai caché mon téléphone en mode caméra dans un coin de la cuisine, un soir où je savais qu'il allait rentrer éméché du bar. Et ça n'a pas raté. C'était facile, ensuite. Tout ce que je regrette, c'est que ce salopard soit sortit de prison depuis.


[Hoche la tête] Je suis sincèrement désolé d'avoir remué ces souvenirs douloureux. Mais parlez moi plutôt de votre quotidien. Vous évoquiez des livres un peu plus tôt, et j'ai cru comprendre que vous êtes bibliothécaire, c'est bien ça ?
[De nouveau, les épaules s'affaissent, les yeux pétillent] Tout à fait ! Je gère la section Histoire Antique de la bibliothèque. En plus de ma passion pour l'astronomie, l'Histoire a toujours été un de mes sujets de prédilections. Si un jour, vous avez la moindre question d'égyptologie, ou sur les périodes grecqo-romaines, vous saurez à qui vous adresser.


[Rire poli] J'y penserai. M. Callaghan, cette question va peut-être vous semblez un peu brute mais... aimez-vous votre vie ?
[Réfléchit quelques instants, ses doigts caressant machinalement son menton] Une question intéressante, à laquelle je ne saurais vraiment répondre. J'aime mon métier. Mais d'un point de vue social, je suis totalement dépassé. J'ai perdu mes deux parents il y a des années, et je n'ai que peu voire pas d'amis. J'ai du mal à comprendre les humains, et ce qu'ils attendent de moi, ce qui ne m'aide pas à m'en rapprocher.


Même pas de compagne ?
Ni de compagnon. Quelques histoires, par-ci par-là, mais ça ne dure jamais longtemps.


Et la Terre ? Elle ne vous manque pas ?
Un peu, si, à vrai dire. Aussi cliché que cela puisse paraître, le ciel bleu et le chant des oiseaux qui m'a bercé durant mon enfance sont des choses dont il est difficile de faire abstraction, et leur souvenir me rappelle de temps à autres à des moments plus heureux. Mais je m'en accommode. La vie sur le Vidar n'est pas non plus un chemin de pénitence.


Et sur ce vaisseau, êtes-vous fier de la vie que vous menez ? De ce que vous avez accompli ?
[Grimace] J'aime à penser que ma mère serait fière de moi. Mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'elle aurait préféré que je suive sa voie, et que j'aide à faire avancer la science, plutôt que de me pencher sur des histoires vieilles de plusieurs millénaires.


Cela ne répond pas vraiment à ma question...
Vous êtes perspicace. [Un sourire presque narquois, qui s'efface bien vite] Je pense que je suis fier de moi, oui. Objectivement, j'ai obtenu un travail stable et qui me passionne, et je n'ai jamais laissé les démons de mon passé prendre le dessus sur ce que je suis, et ce que je souhaite devenir.


En êtes-vous bien certain ? Ne vous arrive-t-il pas de faire des cauchemars ?
[Son regard se dirige sur le tableau qui orne le mur derrière l'homme qui le questionne] Parfois. Je rêve des cris de ma mère, et des vociférations de mon père. Je rêve d'une main qui s'abat sur ma joue. Lorsque je me réveille, c'est toujours avec le souffle court, et une sensation de brûlure sur le visage que je n'arrive pas immédiatement à effacer. [Il ne précise pas que son premier réflexe, ensuite, est de se saisir du couteau caché dans sa table de nuit, et de s'entraîner avec, jusqu'à ce que le trouble du cauchemar se dissipe]


Cela vous handicape-t-il, dans la vie de tous les jours ?
Pas vraiment. J'ai appris à faire abstraction de ce genre de pensée noire. Mais il y a bien une séquelle de ce temps-là qui m'indispose. [Il pointe l'une de ses oreilles, et penche la tête, yeux dans les yeux de son interlocuteur] Une mauvaise chute après un coup. Depuis, j'ai quelques soucis d'oreille interne, incurables. Mais cela ne résulte qu'en quelques vertiges de temps à autres, ce qui est loin d'être un drame.


Une dernière question. J'ai une information un peu péculiaire dans votre dossier. Il est écrit ici que l'on vous surnomme Crow... ?
[Léger rire] Mes collègues de travail manquent parfois un peu d'originalité. Ils trouvaient mon prénom trop long, et "Percy" est un surnom que seule ma mère avait le droit de m'adresser. Lorsqu'ils ont appris que j'avais un immense tatouage de corbeau dans le dos, ils m'ont affublé de ce surnom. C'est resté, depuis.


Très bien M. Callaghan. Ce sera tout pour aujourd'hui, je vous ai assez importuné. Portez-vous bien.


Derrière l'écran
Quelques mots sur toi
Shigu. 21 ans. Je viens initialement de Noren, et j’ai migré sur ce forum en plus puisque j’apprécie tout particulièrement l’univers global. Je suis aussi une amie de Moses, fan d’écriture depuis des années qui adore créer des personnages et interagir avec d’autres personnes par le biais des mots.



Bonus : Le tatouage de corbeau de Percival:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Lun 14 Aoû - 23:45
Bienvenue à toi !
Validation
Blop blop blop validé.

Blop blop RP libre blop sujet de recherche. Blop je te recense et tu dors désormais en 3A - 2301. (Oui, j'avais pas envie de faire de phrases compliquées).

A bientôt dans le Vidar Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




Percival Callaghan
Niv 1 : civil
Jeu 5 Oct - 17:45
Blop!

J'ai rajouté un petit bonus à la fin de la présentation : un dessin du tatouage de corbeau dans le dos de ce cher Percival Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Jeu 5 Oct - 18:09
Wow, att, c'est toi qui l'a fait ?! Il est trop beau !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 13/08/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




Percival Callaghan
Niv 1 : civil
Jeu 5 Oct - 21:41
Vouiiii. J'avais des refs haha, mais je suis plutôt fière de moi sur ce coup-là !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Administration :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: