RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Administration :: Personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yann Martel

avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 16/07/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




Yann Martel
Niv 1 : civil
Mar 18 Juil - 20:04
Age : 37 ans
Métier : Capitaine Pompier-Secouriste
Taille : 188 cm
Poids : 82 kg
Infos santé : Prothèses visuelles Iris modèle III

Couleur des yeux : Bleu
Couleur de cheveux : Brun
Carnation: Caucasien
Situation économique : Aisée
Cabine : Seule
Accréditation – Yann Martel

Entretien psychologique bisannuel
Confidentiel
Bonjour M. Martel, installez-vous. Comment vous sentez vous ?
Bien, merci.

Quelque chose de particulier à déclarer avant que nous ne commencions ?
Non. Je vous écoute.

Très bien. Je vois que vous avez récemment été promu capitaine. Félicitations. Pouvons-nous parler de votre parcours ?
Ça peut paraître cliché, mais c’est à cause… ou plutôt grâce à un incendie que je suis là où je suis aujourd’hui. Au départ je ne m’étais absolument pas destiné à cette voie. Je me voyais plutôt dans un laboratoire de microbiologie ou en robotique et j’avais commencé un parcours scientifique au lycée. Et puis un jour, un lieutenant est passé sur une heure de cours pour faire de la prévention à la suite d’un incident dans un local à ordure du quartier. Un groupe de jeune qui avait déclenché un départ de feu en jouant avec des explosifs, je crois. Je suis allé le voir à la fin pour savoir ce qu’il était concrètement possible de faire et il m’a parlé de la possibilité d’intégrer les rangs des Jeunes Sapeur-Pompiers si je tenais à ce point à les aider. J’avais 16 ans.

Votre travail vous plait toujours autant qu’à l’époque ?
Je me sens utile sur le vaisseau et c’est toujours gratifiant de savoir que je peux agir pour aider les autres, même si cela demande parfois de faire preuve d’une dose certaine d’abnégation. Le métier est exigeant tant sur le plan physique que mental mais c’est précisément ce qui me fait me sentir entier. Sur Terre les accidents et les incendies étaient légions et les pompiers étaient complètement débordés. Quand j’ai commencé en tant que sapeur, j’ai eu l’impression de participer à quelque chose de plus grand que moi. Intégrer une caserne à bord du Vidar n’a été que la suite logique des choses.

Pourquoi ça ?
Parce que les choses étaient assez chaotiques au début. Et forcément, il y a eu des heurts. J’ai donc voulu utiliser les savoir-faire que j’avais acquis pour aider le plus de monde possible. Ça été ma motivation principale quand je me suis engagé et les évènements à bord n’ont fait que renforcer ma volonté. Aujourd’hui les choses se sont calmées mais je reste tout de même vigilant.

Vous avez mentionné la Terre. De quoi vous rappelez vous exactement la concernant ?
Je me souviens surtout des erreurs qui ont menées à notre situation actuelle. Mes parents tenaient une ferme en France, ils étaient donc les premiers concernés par les changements climatiques et l’impossibilité de subvenir aux besoins de tous ceux qui dépendaient d’eux. Ça et l’opportunisme ambiant qui pulvérisait l’espoir d’un avenir meilleur. J’ai toujours été une sorte d’écologiste convaincu alors voir la situation dégénérer à ce point et surtout le nombre d’opportunité ratée de remettre les choses dans l’ordre, ça m’a vraiment heurté. J’espère vraiment que notre drame servira d’exemple sur une exoplanète.

Vous croyez donc à la possibilité d’une autre planète capable d’accueillir les humains ?
L’univers est vaste. Peut-être trop d’ailleurs. Il n’y a aucune raison de penser que la vie n’est pas possible ailleurs, même si cela signifie devoir chercher longtemps.

Je vois. Comment occupez-vous vos journées ?
J’ai la chance de pouvoir me contenter de peu d'heures de sommeil pour être en forme alors j'ai un emploi du temps assez rempli. Je travaille au minimum huit heures par jour à la caserne pour gérer nos effectifs, planifier les interventions du jour et anticiper celles qui pourraient arriver. Nous travaillons en étroite collaboration avec les différents services du vaisseau, en particulier la sécurité qui dispose du plus haut niveau d’accès en dehors de quelques personnalités triées sur le volet. Sur mon temps libre, cela dépend des jours. Je me dégage toujours quelques créneaux pour méditer, faire du sport et lire histoire de garder mon corps et mon esprit affutés, mais ça ne veut pas dire que je ne sais pas me détendre. Je participe de temps en temps à quelques cours de théâtre en amateur ou je sors avec des amis.

Peut-être même avec des amies ?
Pas vraiment, non. Non pas que je ne fréquente que des hommes mais... Je dois admettre ne pas vraiment me pencher sur le sujet, alors que selon mon père « Il serait grand temps de s’y mettre ». Question d'allocation de temps et d'énergie, je dirais. J’ai fait quelques rencontres, c’est vrai, mais sans plus.

Parlant de votre père, comment se porte votre famille ?
Ma mère a été internée il y a plusieurs années dans une unité de soin psychiatrique pour troubles mentaux. Elle a toujours été fébrile psychologiquement et le départ de la Terre l’a plus secouée qu’elle ne le laissait paraître. Malheureusement, il y a une limite à ce que peuvent accomplir les antipsychotiques. Quant à mon père, il profite de sa retraite après s’être occupé de la ferme familiale toute sa vie.

Y’a-t-il des choses que vous regrettez ? Ou au contraire, dont vous vous sentez particulièrement fier ?
Il y a trois ans, j’ai sauvé la vie d’un gamin qui s’était retrouvé coincé dans le système de ventilation à vouloir échapper à la police pour un vol de médicaments. Je n’oublierai jamais son regard quand j’ai enfin réussi à déloger sa jambe à l’aide d’une scie à métaux. Il était complètement paniqué et en même temps, parfaitement silencieux. C’est surement la chose qui m’a le plus rappelé la raison d’être de mon métier. J’en garde même une belle cicatrice sur l’avant-bras. Du reste, je suis très peu porté sur les regrets. Il y a certes des choses dont je ne suis pas fier, mais si je les laisse faire partie de moi, je ne les laisse pas me définir. Peut-être aurais-je du passer plus de temps avec ma mère lorsque j’en avais l’occasion, mais c’est trop tard désormais. J’essaie d’avancer.

Vous vous qualifieriez donc de plutôt heureux ?
Je pense être satisfait de ma situation. Mais je continuerai à faire en sorte d’améliorer mon quotidien et celui des autres.

Et des peurs ? En avez-vous ?
Je crois que ma hantise principale concerne mes implants. C’est vrai que je leur dois beaucoup mais j’en suis complètement dépendant. Je me suis déjà réveillé un matin incapable de percevoir les profondeurs avec le modèle précédent. Heureusement, c’est arrivé chez moi et je n’ai écopé que d’un bleu au genou, mais si jamais un dysfonctionnement de ce genre arrive en pleine intervention les conséquences pourraient être beaucoup plus dramatiques. C’est ça qui me fait peur. Qu’une erreur de calibrage puisse couter la vie de quelqu’un d’autre.

Autre chose ? Pas de problèmes de santé particuliers ?
Non, aucun. Sauf si vous considérez l’addiction aux amandes comme étant un problème.

Une dernière question. Où vous voyez-vous lors de notre prochain entretien ?
Sur cette même chaise devant la même personne, j’imagine... Plus sérieusement, je ne suis pas du genre à poursuivre des chimères, à courir après le bonheur, mais j’espère vraiment qu’on trouvera un autre chez nous et qu’on en fera autre chose que la Terre. C’est pour ça qu’avec quelques collègues, on intervient parfois dans un institut destiné à développer les consciences environnementales. Qui sait, peut-être qu’un jeune prendra ma place comme je l’ai fait moi aussi. Entre temps, je garderai ma ligne directrice. Faire en sorte que les habitants du vaisseau se sentent en sécurité avec nous.

Très bien. Nous en avons terminé, M. Martel. Portez-vous bien.


Derrière l'écran
Quelques mots sur toi
Howdy tout le monde ! J'atterris sur votre île après avoir surfé sur une énorme vague de partenariat et je dois dire qu'elle me plait bien ! Je suis un genre de vieux baroudeur du RP et ce forum est un des rares avec un contexte "contemporain" sur lequel je m'inscris. Au plaisir de jouer avec vous ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Mar 18 Juil - 20:08
Salut et bienvenu !

Bon courage pour ta fiche et je suis content que cette "île" te plaise Wink. Si tu as des questions, je suis disponible par MP donc n'hésite surtout pas.

A bientôt o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Jeu 20 Juil - 1:00
Salut ! Je viens de voir que ton entretien était terminée : as-tu fini ta fiche ou veux-tu un peu de temps pour faire les dernières vérification ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 16/07/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




Yann Martel
Niv 1 : civil
Jeu 20 Juil - 20:16
Coucou ! o/

Je pense que j'ai fait le tour ! Merci pour la réactivité et le message de bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Jeu 20 Juil - 20:34
Bienvenue à toi !
Validation
Oy !

Ta fiche est très bien, je te valide donc ! Pour ton accréditation, je te met au niveau 1, si ça te semble correcte (puisque tu as dit travailler avec la sécurité pour avoir accès aux différentes parties du vaisseau). En revanche, pour ta cabine :
tu es aisé, donc une cabine standard niveau trois ou carrément une cabine luxe ? A toi de voir comment Yann pose ses priorités question dépense.

Quoi qu'il en soit, ton avatar est déjà référencé et je vais m'occuper d'ajouter ton metier.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 16/07/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




Yann Martel
Niv 1 : civil
Ven 21 Juil - 19:42
Très bien pour l'accréditation ! Après tout, les sapeurs-pompiers sont aussi des fonctionnaires. 8D

Pour la cabine, va pour une "de luxe" !

Merci ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Ven 21 Juil - 19:57
Ok ! Tu as maintenant la Cabine 2C-1181 Smile

Tout est nickel, tu peux RP, ouvrir une fiche de lien....(Gael à un sujet libre ouvert et aucun rp en cours, ça serait cool de le privilégier Wink )
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Administration :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: