RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Deuxieme Niveau :: Espace public :: Private Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juste moi. Sobre. Dans un bar. freyja

avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Ven 7 Juil - 23:38


Il était une fois le samedi soir.Ce sujet est libre ; tu peux y répondre si tu veux.
A part du café, je n'ai rien bu de la soirée. J'étais pas dans l'ambiance. Pour tout te dire, j'étais juste là pour regarder. Pas pour mater et draguer, non, juste observer. J'étais en pleine descente de champignon quand je suis entrée au private. Tu vois, j'adore les néons et les danseurs quand je suis perchée. Sauf que là, c'était moins beau que d'habitude. Comme d'hab', je me suis assise dans un coin où je pouvais tout voir sans avoir à tourner la tête en permanence. Il y avait du monde, la musique était très/trop forte, comme toujours au Private, bref. Sur le bar, il y avait un gars et une meuf qui dansaient , mais j'arrivais pas à trouver ça excitant. Du coup, j'ai regardé la foule de gens bourrés. Et au lieux de kiffer, de me marrer, j'ai eu l'impression d'être invisible et j'ai collée, mais genre un peu sévère. Je suis sûre qu'il aurait suffit d'un verre pour me faire repartir, mais même ça, ça ne me faisait pas envie sur l'instant.

J'ai passé un moment sur ma chaise, au fond de la salle. Je sais plus trop quand j'ai adoptée cette position, mais je me suis même retrouvée les genoux recroquevillés contre ma poitrine, à la manière d'un enfant apeuré. Parce que, ouais, je flippais un peu, mais c'était… putain, ça sonne con. C'était une peur calme. J'avais l'impression que je n’existais plus véritablement, que personne ne pouvait plus me voir et d'un côté, ça donnait le tournis comme idée, mais de l'autre ça avait un côté apaisant. Ouaip, je vais me calmer sur la drogue, promis. J'pense que j'étais à moitie en bad, mais sur le coup j'ai pas tilté. A un moment, ma respiration s'est accélérée. Ça ressemblait à de la panique, alors je me suis levé et j'ai déambuler un peu dans le bar. Je devais avoir l'air d'un p'tain de zombie, mais personne ne fait attention à ça là-bas. Un gars m'a poussé, si je me souviens bien. J'ai du lui marcher sur le pied. Je faisais pas gaffe. J'ai un peu buggé, sur le moment je savais pas s'il l'avait fait exprès ou pas. Je me croyais invisible, je te rappelle. Je l'ai regardé avec le bouche ouverte, genre poisson rouge, mais il a reprit sa danse direct. J'étais littéralement planté au milieu de la piste et personne n'en avait rien à foutre, c'est quand même dingue ! Je suis resté une dizaine de seconde, peut-être plus. J'étais arrachée putain. Puis mes jambes ont commencées à tremblées. J'étais soudainement méga fatiguée alors je me suis traîné au bar et j'ai posé mes fesses sur un tabouret. J'ai pas commandé tout de suite un verre. Je me suis juste assise, le dos voûtée et le regard dans le vide. Ça devait pas être beau à voir.
(a) Moses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Mer 12 Juil - 0:09

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 le private 」
Puisque j'avais un peu de temps libre ce soir, je me décidai à descendre faire un tour dans un bar, histoire de. Le Private m'apparut comme le meilleur choix sur le coup, alors la décision ne fut pas longue à prendre. Une douche rapide en sortant du boulot, un jean découpé à la main, un top à bretelles un peu moulant et très décolleté, et en avant ! J'avais besoin de décompresser un peu.

Une heure plus tard, je me retrouve dans un endroit bondé et terriblement bruyant, avec un verre rempli d'un cocktail difficilement identifiable, à regarder les gens danser. Enfin, danser... c'est plutôt sympa comme terme. Gigoter c'est mieux. Il y a des filles qui s'agitent dans tous les sens, je peux sentir leur parfum trop lourd me chatouiller les narines. Mais aucune ne trouve grâce à mes yeux ce soir. Pas trop envie de faire des galipettes. Chuis fatiguée, pour une fois. Ce qui n'est apparemment pas le cas des deux qui se tringlent sur le bar. Beurk. Rien de tel pour donner envie de ne plus toucher une seule personne durant les trois prochains jours. Et j'suis sympa. De la drogue circule, mais je n'y touche pas. J'aime pas perdre le contrôle et ça, c'est le meilleur moyen pour le faire. Une gueule de bois, j'sais gérer. Un bad trip, pas du tout. Alors je regarde en sirotant le truc dégueu qu'il y a dans mon verre. Et c'est là que je la repère. Une nana qu'a pas l'air bien, assise comme une gamine sur sa chaise, les genoux contre la poitrine. Un instant, je la regarde, essayant de comprendre. Mais l'image se brouille devant mes yeux, alors je bats des paupières. Une fois. Deux fois. Quand je relève la tête, la fille est plus là. J'ai dû halluciner. Chassant ce souvenir d'un haussement d'épaule, je me penche encore sur mon verre, puis décide que je ne finirai pas ce qu'il y a dedans. A côté de moi, une blonde trop plantureuse pour être naturelle s'approche avec la discrétion d'un général en revue. Elle ne m'intéresse pas. Je ne lui adresse même pas un regard. Vraiment pas envie de draguer c'soir. T'façon, c'est tellement compliqué avec ma meuf en c'moment que j'me sens découragée. J'vais p'têtre rentrer, au final. Dormir ne devrait pas me faire de mal...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Jeu 13 Juil - 1:17


Bonsoir.J'te préfère dur et froid, t'es moins bavard.
Je sais même plus combien de temps je suis rester comme ça. Une dizaine de minutes, sûrement. Et puis, d'un coup, je me suis levée. En mode robot, tu vois ? Je savais pas où j'allais, mais j'y allais. Je suis allé au toilette et j'ai vomi ce que j'avais pas bu. C'était un moment assez étrange. Je devais avoir un peu de fièvre, en tout cas je sentais le sang cogner contre mes tempes et il faisait une chaleur terrible... Mon estomac était mort, je crachais de l'eau et de la bile. Un goût vraiment trash apparaissait contre mon palais alors je me redressais pour boire de l'eau. Les idées à peu prêt remise au claire, je revenais dans la pièce principale. Mes cheveux partaient dans tous les sens, un peu comme d'habitude, et mes fringues étaient entièrement froissés. Une bonne tête de droguée, en somme.

J'hésitai à retourner à ma place, mais quelqu'un l'occupait déjà. Je maudis ce vautour et m'approchai du bar pour commander une eau gazeuse. Pour le confort de mes entrailles, vois-tu. C'est bien la première fois que j'ai commandé un verre d'eau au private, mais il faut bien un début à tout. Le barman eut un petit sourire moqueur, mais je ne me sentait pas offensée pour si peu. A la place, je tournais la tête pour observer entre qui je m'étais insérée. Une blonde dégueulasse et une blonde moins dégueulasse tirant la tronche. Youhou. Allez Néo, fais un choix. Je me tournais donc vers miss la-vie-est-nulle et lui adressai un joli sourire compatissant.

- Longue journée pour toi aussi ?

Peut-être qu'elle allait juste m'envoyer bouler. Elle avait pas l'air d'humeur bavarde. Mais au moins, je me serais forcé un peu au lieu de rester dans mon coin.
(a) Moses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Jeu 13 Juil - 14:36

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 Droguée ? 」
Alors que je fais de mon mieux pour ignorer les avances particulièrement peu délicates de la blondasse à côté de moi (tiens, c'est bizarre le nombre de mots finissant par -asse qui me viennent à l'esprit en la regardant), un genre de sac à patates s'effondre entre "nous". A bien y regarder, c'est une fille. Elle a vraiment une sale gueule, mais même comme ça elle est toujours plus agréable à mater que l'autre pouffiasse. Plein de mots en -asse, j'vous dit ! En tout cas, la nana a l'air d'avoir passé un sale quart d'heure, suffisamment pour demander un verre d'eau. Sérieux, depuis tout ce temps que je fréquente le Private, j'ai encore jamais vu quelqu'un d'assez chelou pour demander de l'eau. De l'eau. Elle s'est crue dans une pharmacie ?? En tout cas, on dirait qu'elle en avait sacrément besoin.

- Longue journée pour toi aussi ? qu'elle demande.

Je m'attendais pas à ce qu'elle me parle. Mais ça me dérange pas. Tout plutôt que continuer à me faire chier comme un rat crevé au fond d'une boite. T'façon, comme je cherche pas à ramener un coup pour le reste de la nuit, j'peux bien papoter un peu. J'pense que ça nous fera du bien, à elle comme à moi.

- Très longue, que je lui dis. Qu'est-ce qui t'arrive pour que t'en sois réduite à boire de la flotte ? C'pas bon, ça fait rouiller les machines..


Ok, c'est pas vraiment intelligent comme remarque, mais chuis vraiment vannée et j'ai la flemme de faire de l'esprit. Soit elle comprend et elle part avec moi sur ce ton de conversation, soit elle pige pas et j'me casse en la laissant avec ma copine la pétasse blondasse. En attendant qu'elle me réponde, je finis cul-sec mon cocktail et me tourne vers le barman.

- La même chose, mec.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Dim 16 Juil - 0:36


Bonsoir.J'te préfère dur et froid, t'es moins bavard.
Forcément qu'elle fait une remarque sur ma commande. J'aurais fait la même, à sa place. Personne de fréquentable ne passe sa soirée au Private pour boire de la flotte, c'est complètement débile. Mais dans ma situation, c'est un cas de force majeur. Mes entrailles me remercieront plus tard. Et puis, sans que je ne m'offusque, elle peut parler elle ! Elle sirote ses cocktails de princesse. Je pourrais me foutre de sa gueule aussi, si j'étais d'humeur. Elle s'en sort bien. Elle ne paye rien pour attendre. En guise de réponse, j'fais un petit sourire forcé et je roule exagérément des yeux.

- J'crois que je couve un truc. Et tu devrais respecter ce verre..

Je suis obligé de parler fort pour qu'elle m'entende. Le son de ma propre voix me nique la tête, en plus des "boums boums" de la musique. Je sens les basses frapper dans ma poitrine. Le barman me file mon verre et je le lève en direction de l'inconnue. Je lui fais un clin d’œil taquin. Je tangue un peu à cause du virus mais j'ai globalement l'air vivante.

- .. C'est sûrement lui qui va m'empêcher de te vomir dessus.

J'me marre un coup, parce que j'aurais jamais cru dire ça un jour à une belle blonde, encore moins dès le premier soir. Je bois ensuite quelques gorgés et je sens le liquide froid descendre dans mon corps. Pas de doutes, j'ai de la fièvre. J'irradie de la chaleur. La miss doit croire que je veux son corps ou une connerie comme ça, à me voir transpirer à 80cm d'elle. Non, sérieux, on peut sentir un aura d'air chaud tout autours de moi. 
(a) Moses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Jeu 3 Aoû - 15:59

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 Malade 」
Décidément, la nana a l'air d'être sacrément mal en point. Peut-être qu'elle en a vraiment besoin de son verre d'eau, finalement. Mais c'est triste d'en arriver là, franchement. J'aimerais pas être aussi malade qu'elle. Et, quelque part, je lui souhaite vraiment d'aller mieux, parce que là, c'pas la joie. On dirait qu'elle a de la fièvre, elle est obligée de parler fort pour couvrir le son de la musique, mais sa voix est rocailleuse et du coup j'ai du mal à l'entendre.

- C'est sûrement lui qui va m'empêcher de te vomir dessus.

Ouais, j'aimerais assez, en effet. J'suis suffisamment crevée pour pas avoir envie de rentrer couverte du vomi d'une inconnue. Ma gentillesse a des limites, quand même. Ce qui ne m'empêche pas de l'interroger un peu, me demandant si ça ne vaudrait pas la peine de faire quelque chose pour elle. Histoire qu'elle me clamse pas sur l'épaule, quoi.

- T'as vraiment pas l'air bien. Il t'est arrivé quoi ? Si t'as besoin d'un coup de main pour rentrer, j'peux toujours t'aider, j'ai rien à faire et j'emmerde. Ça fera de l'animation pour ma soirée...

C'est vrai que j'ai besoin de me changer les idées, et j'ai pas envie de retourner dans ma cabine, si c'est pour retrouver ma meuf en train de me casser les pieds. Tout plutôt que ça, aujourd'hui ! Quitte à tenir la main d'une nana que j'connais pas pendant qu'elle dégueule ses tripes dans les chiottes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Mar 8 Aoû - 21:53


Bonsoir.J'te préfère dur et froid, t'es moins bavard.
Étonnamment, la blonde prend pas ses jambes à son cou. Elle à plus d'humeur que sa gueule semble indiquer. Tant mieux, c'est toujours plus fun. A sa place, je sais pas trop comment j'aurais réagi. Ca aurait dépendu de mon humeur du jour, sûrement.

- A t'entendre, ta vie est aussi triste que la mienne, actuellement

Je bois la fin de mon verre d'un geste, comme s'il s'agissait d'un shouter de vodka. Ca a la même couleur, de toute façon. De loin, peut-être qu'on me prend pour une alcoolique notable et non pour vomito.

- En tout cas, je vais pas dire non si tu proposes gentiment de me ramener. Je refuse jamais un tour dans ma cabine.

Encore une fois, je rigole, mais avec moins de conviction. C'était pitoyable comme tentative de blague. La meuf va sûrement revoir sa proposition après ça. Je me lève assez soudainement et je me retiens au comptoir quand je commence à tanguer. Wow. J'ai voulu faire la fière mais franchement, va falloir me calmer aujourd'hui. Mon estomac a l'air calmé, en tout cas. C'est toujours ça de pris. Je fais mine de rien. Au contraire, je fais même un signe de la tête à la blonde, en direction de la sortie.

- C'est par là !

Putain, qui aurait cru que j'arriverais à pecho dans cet état ? Je suis pas peu fière de moi !
(a) Moses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Mar 15 Aoû - 22:24

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 "Visite" 」
Wow. Alors là, je ne me serais jamais attendue à une réaction pareille. Sans se démonter, ma nouvelle "amie" avale la fin de son verre d'eau comme de l'alcool fort, puis se lève en tanguant. Un vieux réflexe me crie de la stabiliser, mais le temps que j'me décide à bouger, elle est à peu près droite sur ses pieds. Et elle se tire en me disant quelques mots d'une voix encore plus trouble.

- C'est par là !

Surprise de la vitesse à laquelle elle a accepté l'aide que je lui ai à peine vaguement proposé, je claque le prix de ma conso sur le bar, avale d'une gorgée la fin de ce cocktail improbable dont je n'ai toujours pas deviné le nom et la composition, puis je me lève pour suivre la nana dont je ne connais finalement même pas le nom.

- Au fait, que je lui dis, moi c'est Freyja. Et toi ?

C'est pas la meilleure des entrées en matière que j'ai faites, mais c'est mieux que rien, surtout devant le Private avec une inconnue bourrée et malade. J'sais pas pourquoi, mais elle me plait déjà bien malgré tout, ça me change les idées de faire un bout de chemin avec elle. Comme je l'ai dit tout à l'heure, tout plutôt que revenir dans ma cabine pour supporter le sale caractère de Chiara. Et ma nouvelle pote est une diversion plutôt amusante, m'occuper d'elle sera une nouvelle activité plus intéressante que tenter de dialoguer avec une fille bornée qui ne m'écoutera de toute manière pas. Je ne sais même pas ce que j'attends pour la plaquer, au juste. Peut-être d'avoir la certitude de ne pas me retrouver comme une conne dans le couloir parce que je n'aurais plus de cabine où dormir ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Ven 8 Sep - 11:14


Bonsoir.J'te préfère dur et froid, t'es moins bavard.
Avec la musique, je n'entends que "Freyja", du coup je m'imagine qu'elle me parle du spa. Je lui fait comprendre par un geste que je n'entends pas ; on est pile au niveau des enceintes et à part le boum boum, mes oreilles ne captent que dalle. Je pousse la porte d'un mouvement d'épaule et je souffle une fois à l'extérieur. Je sais pas quelle heure il est mais je suis contente d'être finalement sortie.

- Bon, miss, tu disais un truc à propos du Spa ?

Je la regarde un peu perplexe. Je dois toujours avoir la face méga palote, mais je me sens déjà mieux maintenant qu'on est sorti de ce trou à rat.

- L'eau ça a jamais été trop mon truc. Je préfère qu'on reste au plan "cabine", si ça ne te dérange pas.

Je doute qu'aller prendre un bain de minuit soit une bonne idée dans ma condition. J'ai pas trop envie de refiler mes microbes à tout le vaisseau. Non, là je veux mon lit, ma couette et un grand verre d'eau. Je suis raisonnable et ça ne me ressemble pas. La fièvre calme les esprits les plus fougueux, il faut croire. Quoi qu'il en soit, je vois pas pourquoi miss me parle du SPA alors que c'est elle qui m'a proposé de me raccompagner. Elle change d'idée plus vite que de chemise apparemment, et je commence à me demander dans quoi je me suis embarquée.
(a) Moses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Mer 13 Sep - 10:55

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 SPA 」
Sérieux. Quand est-ce que les gens cesseront de faire ce putain de parallèle entre mon prénom et le nom de ce foutu SPA ? Ouais, je m'appelle Freyja. Et lui aussi. Et alors bordel ? Ça me gonfle vraiment. Bon, pour cette fois, on va mettre ça sur la musique qui gueulait près de nous et sur le piètre état de la nana avec moi. Mais je pense que le prochain à faire encore une remarque du genre je lui fiche mon poing dans la gueule.

- Nan, j'm'appelle Freyja. C'est mon prénom. Rien à foutre du SPA.

Je sens que finalement cette soirée risque d'être assez longue. Au pire du pire, quand j'en aurais fini avec ma nouvelle pote, je pourrais toujours aller supplier Jendy de me laisser passer la nuit avec elle. J'aime pas abuser de son amitié, mais sinon c'est le couloir. J'vais finir par me prendre pour l'un de ces clandestins dont on entend parler de plus en plus un peu partout. C'est quand même le comble de se retrouver SDF dans un immense vaisseau dérivant dans le vide, non ? Ma meilleure amie est vraiment un ange, à sa place je crois que je ne me supporterais pas. Elle a cessé de me dire de plaquer Chiara, elle attend simplement que je trouve le courage de le faire. Et pendant ce temps, elle reste avec moi. Je l'adore vraiment. Sauf que ce soir, elle n'est probablement pas là et moi j'ai un zombie à raccompagner jusqu'à sa cabine. En espérant qu'elle habite pas à l'autre bout du Vidar...

- Bon, du coup, je t'emmène où ? Va falloir que tu m'aides un peu la belle...

Parce que ouais, j'ai beau être assez musclée du fait de mon boulot de méca, mais je vais quand même pas pouvoir la porter jusqu'à sa cabine. Je ne crois pas que je ferais un très bon prince charmant, honnêtement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Mer 27 Déc - 0:40


Bonsoir.J'te préfère dur et froid, t'es moins bavard.
Je fais un "oooooh long de plusieurs secondes quand je comprends le malentendu. C'est vrai que tout de suite, c'est plus logique. Ca me rassure un peu, au passage. Du coup je m'adoucis un peu, et je rigole même de ma bêtise.

- Désolée ! On doit souvent te faire des blagues là-dessus, pas cool.

D'ailleurs, dans ma tête, y'a plein de boutades débiles qui se pointes. Je préfère ne pas les dire, parce qu'effectivement, elle doit en ramasser pas mal et ça doit pas être agréable. Déjà qu'avec "Ira", j'ai eu le droit à tous les jeux de mots avec le verbe "aller" possible et imaginable. Les prénoms, ça devrait être comme les mamans, hors limites question humour.

- 2D - 2282, s'pas si loin, t'en fais pas.

Et puis le calme du couloir me fait déjà du bien. Sans les strobo' et les odeurs d'alcool, ma tête tourne moins et mes idées s'éclaircissent un peu. Je pète pas la forme, loin de là, mais disons que j'ai plus envie de m'allonger par terre et dire à mes proches que je les aime. Je me sens tellement bien que j'ai pas eu besoin de réfléchir pour sortir mon numéro de cabine. Il a glissé hors de mes lèvres tout naturellement. C'est pas si loin d'ici, quelques couloirs tout au plus. L'idée de retrouver mon lit chaud et ma grosse couette me donne envie de ronronner. Plus question de vomir, il faut se mettre en route.

- Après vous, princesse

Ma voix est encore faiblarde, comme si ma gorge était serrée, mais je parviens à lui désigner la bonne direction du menton.
(a) Moses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Sam 30 Déc - 22:58

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 Retour 」
Bon, la nana a l'air d'aller déjà un peu mieux maintenant qu'on est sorties du bar. Certes, elle marche aussi droit que les dents d'une scie mais au moins elle tient à peu près debout toute seule. Je n'ai pas trop besoin de la porter, juste de la soutenir. Et, à mon grand soulagement, elle m'a pas sorti de blagues pourries sur mon prénom. C'est déjà ça. Ses excuses sont pâteuses mais je laisse courir tout en essayant de piger le numéro de sa cabine.

- 2D - 2282, s'pas si loin, t'en fais pas.

Non, c'est vrai que c'est pas très loin. Et surtout, le gros coup de chance, c'est auprès de ma cabine à moi. Celle que je cherche à fuir par tous les moyens mais aussi celle dans laquelle il faudra bien que je retourne pioncer à un moment ou à un autre. Le plus tard possible, de préférence. J'ai vraiment pas envie de rentrer et de faire face à mes problèmes de couple. On ferait vraiment mieux de rompre, sauf qu'elle ne veut rien entendre et que, si on en arrive là, je n'ai pas la moindre foutue idée de l'endroit où je vais pouvoir crécher. Enfin bref.

- Tu vas tenir jusque là sans repeindre les murs avec le contenu de ton estomac ?

J'ai pas spécialement envie d'avoir en plus à nettoyer le bordel d'une autre mais elle a l'air de ne plus en être là donc je m'en fais pas trop à ce sujet. L'expression réjouie qui danse sur son visage trahit un autre stade d'ivresse. On n'en est plus trop à la case "je dégueule sur tout ce qui passe à portée" donc ça devrait aller. Même si le trajet jusqu'au couloir de sa cabine me parait un peu long quand même. Je dois être très fatiguée...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Lun 1 Jan - 19:16


Bonsoir.J'te préfère dur et froid, t'es moins bavard.
- Ca devrait aller, sauf si tu continues à parler de vomi.

Je lui adresse un sourire forcé. S'vrai ça, j'avais presque oubliée l'état de mon estomac quelques minutes, avant qu'elle en reparle. Maintenant j'ai une image de vomi en tête et je me rends compte que mon haleine ne sentait pas vraiment la rose. Hm. Vite, faut que je trouve un truc plus agréable à quoi me raccrocher. Ma cabine, mon lit, une douche chaude. Yurk, mes souvenirs confus de ma nuit avec Kerwan reviennent. Fais chier. J'ai pas encore choisi si je devais le ranger dans les bons souvenirs ou dans les mauvais. Grumf. J'ai vraiment pas envie de faire ça maintenant, alors je refoule et je relance la discussion.

- Ta vie doit être biiiiien nulle pour que tu acceptes de me raccompagner comme ça chez moi.

Je tente de lui faire un clin d'oeil. J'échoue. Pas encore si en forme que ça. Je pense que j'ai de la fièvre. C'est assez dur à dire en fait. On viens de sortir d'une pièce pleine de monde, donc le changement de température est brutal. J'ai envie de frissonner alors que la sueur colle encore des mèches noires à mes tempes. Vivement mon lit. Et que je sois seule dedans.

(a) Moses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Jeu 4 Jan - 12:22

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 Retour 」
Je crois qu'il est vraiment temps qu'on arrive à sa cabine, la nana fait peine à voir. J'espère qu'elle va pouvoir s'en sortir toute seule, j'ai pas envie d'apprendre demain matin qu'on l'a retrouvée avec le cou en vrac juste parce qu'elle s'est pété la gueule, trop défoncée pour tenir droite. Elle est un peu lourde mais après toutes ces journées à bricoler, j'ai les bras suffisamment musclés pour tenir le coup. Au moins un certain temps. Vaguement, j'me rends compte qu'elle est en train de baragouiner un truc alors je tends l'oreille pour essayer de piger ce qu'elle raconte.

- Ta vie doit être biiiiien nulle pour que tu acceptes de me raccompagner comme ça chez moi.

Ah. Le sujet qui fâche. D'un côté j'ai envie de faire genre j'ai pas entendu. Et de l'autre j'me dis qu'elle est trop cuite pour vraiment piger ce que je peux lui raconter. Du coup je peux me plaindre sans trop de problème.

- J'dirais pas ça. Juste que je suis prête à tout faire pour ne pas rentrer dans ma cabine ce soir,
ou alors rentrer le plus tard possible, tu vois ? Ça veut pas dire que je vais squatter ni rien, mais au moins tu me fais gagner du temps alors...


On continue à marcher. Enfin... moi je marche et elle elle titube plus qu'autre chose. Mais c'pas grave. On arrive dans le couloir des cabines, la sienne comme la mienne. Quand on passe devant, je peux pas m'empêcher de me raidir et de faire un genre d'écart, comme si je risquais d'être grillée rien qu'en passant près de la porte...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Sam 27 Jan - 19:42


Bonsoir.J'te préfère dur et froid, t'es moins bavard.
J'hausse les épaules mais je ne réponds pas. Si elle avait voulus me donner plus de détails, elle l'aurait fait. Sa vie ne m'intéresse pas trop, pour tout vous dire. J'dois penser à retrouver ma cabine, c'est tout ce qui importe. Heureusement, ma mémoire du corps fonctionne. J'appelle ça mon pilote automatique. Peu importe mon état, je retrouve toujours ma porte. D'ailleurs, on est arrivé et j'ai pas vomi. J'abaisse la poignée tout en me tournant vers la madame-au-nom-de-spa pour me faire un peu mousser lorsque j'entends une voix étrangement familière.

- WOW, hé ! T'fou quoi là ? T'habites plus ici Ira, tu peux pas rentrer com...

Je reclaque la porte soudainement. Mon visage qui était jusque là blanc de maladie vire au rouge.

- Oups

Je ricane, gênée.

- J'ai déménagé il y a peu, je m'emmêle souvent ! Désolée pour le détour...

Je lui fait un petit sourire crispée et repars dans les couloirs. 2B-0157. C'est ça ma cabine. Merde quoi. Comment j'ai pu zapper ça ?

- Bon, au moins ça retardera ton retour chez toi.

Je suis obligé de mettre la main contre les parois pour garder l'équilibre. En vrai, je fatigue sérieusement mais après avoir croisé Shea, j'ai pas trop envie de traîner dans les parages. Je fais la fière, mais cet épisode me trotte un peu en tête. Merde quoi.
(a) Moses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Mer 7 Fév - 17:44

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 Retour 」
Lorsque j'entends la voix gueuler à l'ouverture de la porte, je manque de sursauter. Nan, ok, je sursaute bêtement. Mais la nana que je trimbale - Ira, apparemment, si toutefois j'ai bien pigé ce que l'autre a braillé - referme la porte aussi sec sans lui laisser le temps de finir sa phrase. Visiblement, c'tait pas du tout la bonne cabine. La malade a l'air gênée et ricane avant de m'expliquer qu'elle a déménagé et se trompe encore pas mal.

- J'aimerais bien en être arrivée là... je soupire distraitement.

Et c'est vrai que c'est le cas. Je voudrais pouvoir déménager et ne plus avoir à rentrer dans ma cabine actuelle, si ce n'est par mégarde. J'aimerais partir aussi loin que possible, aussi loin que me le permet le vaisseau. Mettre une saine distance entre elle et moi. Il va vraiment falloir que je me penche sur le sujet.

- T'es sûre que c'est bel et bien la bonne cabine cette fois ? je lui demande en reprenant la marche dans les couloirs silencieux.

Après tout, comme je lui ait dit, ça me gêne pas de marcher et de la raccompagner. Au moins, ça m'évite de penser à la suite. Au fait qu'avec un peu de chance, elle sera couchée quand je renterai. Ou bien que je ne rentrerai pas et que je dormirai quelques heures ailleurs, peut-être sur les lieux de repos là où je travaille. Oh, ça pourrait être une bonne idée, ça. Travailler la nuit et dormir le jour pour être sûre et certaine de ne pas la croiser.

- C'est quand même assez grave, je pense tout haut, d'en être rendue à fuir quelqu'un au point de consacrer ses journées à chercher un moyen de ne pas se trouver en sa présence...

Ouais, c'est quand même du grand n'importe quoi. Et maintenant, la nana bourrée que je ramène chez elle doit être persuadée que je suis timbrée. Bah, au moins elle se rappellera probablement pas trop de moi demain matin. Elle se demandera juste comment elle sera revenue chez elle et point barre. D'ailleurs...

- On y est, non ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Dim 1 Avr - 22:26


Bonsoir.Je me suis mis à tourné, erreur fatale.

- J'suis débile mais pas nomade, j'ai pas vécu dans 15 cabines non plus !

Bien évidement que je suis sûre. Dans le pire des cas, j'arrive chez Kerwan et David, qui est presque ma cabine donc ça compterait pas. On continue d'avancer dans les couloirs.

- M'en parle pas. Après avoir été jeté par ce gars-là, j'ai dû rester cloîtrer dans ma nouvelle caine jour et nuit de peur de le croiser ; je mangeais que ce que je pouvais me faire livrer et je prenais toutes les gardes de nuit au taf...

La merveilleuse époque où j'avais l'impression que tout le vaisseau était au courant pour Kerwan et moi. Shea et son égo étaient tellement blessé que j'avais peur de le voir faire un trou dans la coque pour tous nous anéantir. M'enfin, le temps avait plus ou moins refermée la plaie. La peur et la colère s'efface, pas les regrets, malheureusement. J'ai envie de vomir, mais je sais plus trop si c'est de ressasser le passé ou si c'est la maladie.

J'observe la porte, je jette un coup d'oeil dans le couloir. Tout m'est familier.


- Affirmatif.

Sans attendre, j'ouvre et je me laisse lourdement tomber sur mon lit. J'ai l'impression que je vais m'endormir dans la seconde.

- Tu peux t'installer dans le lit vide si tu veux, pour te cacher une nuit de plus.

Ma voix est atténuée par la couette. Je gis sur le ventre. Je ferme les yeux et je soupire. Ca fait du bien d’être à la maison. Dans un ultime effort, je me tourne sur le dos et jette un coup d’œil vers Freyja.

- C'est une vrai proposition hein, tu m'as aidé à rentrer chez moi, je peux bien te cacher pour la nuit.

David aurait fait une blague, il en fait toujours une quand on parle de cacher des gens. D'après son coloc, ça a un truc à voir avec le fait qu'il est juif. J'ai jamais trop saisie. L'avantage de cette meuf, c'est qu'elle à des problèmes et un univers qui me semble proche du mien. Du moins, c'est la première impression que j'ai.

- La seule condition, c'est que tu m'apportes un verre d'eau.

Ouais, j'abuse carrément de sa gentillesse mais putain, j'ai la bouche pâteuse.
(a) Moses

_________________
Crédit vava : Orion et Jawn. ♥️ sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Lun 9 Avr - 10:06

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 Cabine 」
La cabine a l'air sympa. Sans doute parce que je la regarde sans réticence et sans avoir envie de la quitter à toutes jambes. De toute façon, toutes les lumières du vaisseau sont passées en mode nuit alors j'y vois pas grand chose, juste de quoi éviter de me péter la gueule sur des objets éventuels. Enfin... c'pas comme s'il y avait grand chose de risqué dans le coin, y a pas trop de bordel qui traine. C'est déjà ça.
Imaginer ma nouvelle pote terrée dans sa cabine pour échapper à son ex me tire un petit sourire. Je pige l'idée. Je pige même très bien. Trop bien sans doute. Faut vraiment que je règle cette histoire à la con avec Chiara.
Ira fait deux pas et s'effondre comme une merde sur sa couchette. Bon, ben ça c'est fait. Elle est rentrée, l'a plus besoin de moi, c'est à mon tour de gagner un lit. Quel qu'il soit. Je l'entends baragouiner un truc mais je ne pige rien parce que sa bouche est contre les draps. Et de toute façon, c'pas comme si elle était en état d'articuler grand chose. Du coup, elle se tourne sur le côté et m'explique un peu plus. Moi par contre, j'ai encore un peu de mal à piger. Elle me propose de rester, c'est ça ? Genre... vrai de vrai ? Ce serait quand même vachement chouette. La couchette a l'air juste merveilleuse, tout à coup. Un vrai p'tit coin de paradis, une planque sécurisée où dormir un peu et rattraper toutes mes heures de sommeil en retard. Et si la seule condition pour pouvoir crécher ici c'est de lui apporter de l'eau, je suis prête à lui faire couler un bain si ça l'amuse.

- J'vais te chercher ça tout de suite. T'as besoin d'autre chose ? J'sais pas, un cacheton ou un truc du genre ? Maintenant que je suis là...

Je regarde tout autour de moi, à la recherche d'un verre à remplir. C'est quand même vachement le foutoir dans le coin, si y a rien de potentiellement dangereux pour mes pieds qui traine par terre, la poubelle déborde. Mais c'est pas à moi de râler à ce sujet, chuis pas chez moi. En vrai, y a nulle part que je peux appeler chez moi, sauf la salle des machines. 'fin bref. J'arrive à dégoter un verre, un peu crade mais rien de difficile à rincer. Je le remplis de flotte - elle doit vraiment être malade - pis je lui ramène en m'accroupissant au bord de la couchette.

- Ça va aller ? J'te r'mercie de me prêter l'autre lit. Du coup... si t'as besoin de quoi que ce soit, hésite pas à venir me secouer. J'aimerais pas être retrouvée demain dans la cabine d'un cadavre, s'tu vois ce que j'veux dire...

J'aurais l'air maligne à essayer d'expliquer comme ça se fait que j'ai passé la nuit dans la cabine d'une nana inconnue retrouvée crevée au matin... J'préfère encore passer la nuit à veiller sur elle. Pis elle est sympa, alors je lui dois bien ça.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Mer 25 Avr - 19:17


Bonsoir.Je me suis mis à tourné, erreur fatale.
Je lui adresse un signe de la main pour lui signifier que non, ça va, i'm good. J'ai absolument pas envie d'avaler quoi que ce soit d'autre que de l'eau, de peur de le vomir dans la foulée. Je ferme les yeux jusqu'à sentir sa présence auprès de moi.

- J'devrais m'en sortir, t'en fais pas miss.

J'ouvre un oeil, attrape le verre, bois une gorgée avant de le reposer sur ma petite table de nuit, déjà bien encombré.

- Meme si j'ai toujours soupçonner que l'eau, c'est un dangereux poison.

La fin de ma phrase ressemble surtout à des grognements. Sans attendre de réponse, je me retourne sur le ventre. Je croise les bras sous mon gros oreiller et j'y enfouis mon visage. En moins d'une minute, me voilà endormie.

(a) Moses

_________________
Crédit vava : Orion et Jawn. ♥️ sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Freyja Ivergøsen
Niv 2 : équipe technique
Lun 7 Mai - 14:23

ft. Freyja Ivergøsen

ft. Ira

「 Cabine 」
Eh bien... Puisque la voilà couchée et prête à pioncer, je n'ai plus vraiment le choix. Je vire mes chaussures que j'abandonne au pied de la couchette, je dégage un ou deux trucs pour les poser un peu plus loin, et je me pieute à mon tour en me demandant à quoi va ressembler le réveil. En pleine nuit ou demain matin. Peu importe, je suis crevée et ce n'est pas le pire endroit du vaisseau pour pioncer après tout. En espérant qu'Ira n'a pas le sommeil trop agité et que je ne risque pas la crise cardiaque. Ou de grosses emmerdes.
En tout cas, je n'ai aucun problème à m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Deuxieme Niveau :: Espace public :: Private-
Sauter vers: