RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Premier Niveau :: Pôle recherche :: Laboratoires Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vortex feat E. Hornmeyer.

avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 03/12/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




David Sharon
Niv 1 : civil
Sam 27 Jan - 22:04
David venait de quitter le salon de tatouage, il y a moins de trente minutes, il se dirigea vers les laboratoires comme lui avait demandé, enfin plutôt ordonné son professeur. Il avait eu le temps de faire un saut à sa cabine pour récupérer des affaires un peu plus présentables. De belles chaussures en simili cuir, brillantes comme au premier jour, un bas de pantalon noir, plutôt sobre, fait dans un tissu synthétique inconnu. Une chemise bleu clair, cintrée, à manches longues. Le jeune avait alors rabattu les manches sur ses avant-bras.

On peut dire que ça le changer, un peu. Pour une fois qu’il ne portait pas son jean et sa veste à capuche. Il devait alors se rendre au premier niveau pour rejoindre le pôle de recherche, vous savez l’endroit où sont toutes les grosses têtes. Pour se faire, il lui fallait une accréditation, par chance, c’était prévus. On lui avait donné une autorisation temporaire pour pouvoir aller et venir durant le temps que tout cela prendrait. La chance. Il avait un petit badge épingle sur sa poitrine. On y aurait presque cru si on ne le connaissait pas. Enfin bref. Le jeune continua son chemin jusqu’à sa destination. Il ne lui fallut pas longtemps, d’ailleurs, pour y arriver.

L’endroit était plutôt protégé, avec des gardes, faisant de nombreuses rondes. Pas étonnant, manquerait plus qu’on puisse y rentrer comme dans un moulin. D’ailleurs en s’approchant, un des membres de personnel lui demanda ce qu’il venait faire ici. David lui expliqua alors le pourquoi du comment et le scan de son badge vînt alors confirmer ses dires, après avoir discuté quelques secondes par talkie-walkie avec une autre personne, l’étudiant pu alors continuer son chemin.

Il n’était jamais venu ici -forcément-, il ne savait pas même pas à quoi tout se joyeux bordel pouvait ressembler. Ce n’est pas comme s’il avait déjà pensé à ce genre de trucs de toute façon. Il pénétra dans un long couloir, qu’il se contenta d’arpenter dépassant alors les laboratoires de recherche agricole et les différentes serres, pas pour lui. Après avoir demandé son chemin à plusieurs personnes, il arriva enfin à sa destination. Maintenant, il fallait trouver Edwin Hornmeyer. Ce qui ne devrait pas être la chose la plus compliquée… Il devait bien être dans le coin. Enfin, il l'espérait. En tout cas, il était dans les temps... Il s'avança alors vers une personne, une femme, la quarantaine pet être. De grosses lunettes rondes trônaient sur le bout de son nez, ses cheveux était attachés en forme de gros chignon négligé. Elle portait une blouse blanche et semblait être assez ennuyée par le travail qu'elle avait devant les yeux. Elle jetait un coup d'oeil à différents papiers, lâchant un soupir de temps en temps. Ce n'était sans doute pas le moment de la déranger, mais David, ne voulait pas rester planter là, les bras le long du corps en attendant que ça se passe.


- Heu ? Excusez-moi ?
Elle tourna la tête, surprise de voir une nouvelle tête. Elle se désintéressa un instant de ses documents.
- Oui ? C'est pour quoi ? Demanda t-elle au jeune homme.
- Et bien, je dois voir Edwin Hornmeyer. Mais ... Je ne sais pas du tout où il est et à quoi il ressemble. Si vous pouviez m'aider, se serait fort sympathique.
- Hornmeyer ? Ah. Oui. Il doit être un peu plus loin. Ne bougez pas. Je vais aller voir.
- Hein ? Oh. Non. Je peux m'en charger, je veux pas vous déranger dans ce que vous êtes en train de faire.
- Non, non. C'est bon, ne bougez surtout pas.

Celle-ci se leva et disparue dans l'encadrement d'une porte.
Oui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 01/01/2018
Niv 3 : équipe recherche
Voir le profil de l'utilisateur




Edwin Hornmeyer
Niv 3 : équipe recherche
Dim 28 Jan - 0:20
Cabine 2A-4284.

Sept jours après les événements du réacteur secondaire numéro trois, la vie avait repris son cours pour Edwin. Au sein du pôle recherche du vaisseau, il alternait entre son rôle en tant qu’astrophysicien à bord et son métier d’ingénieur, travaillant ainsi aussi bien à la recherche de planètes habitables qu’à la conception de nouveaux systèmes pour la vie à bord ou pour une hypothétique colonisation. Ce lundi matin, l'agitation régnait dans la chambre occupée par la famille Hornmeyer : Edwin était en retard pour la réunion hebdomadaire des chefs d’équipe et Ellen venait d’être appelée en urgence pour une opération à réaliser au service santé. Les deux adultes se préparaient rapidement : Edwin enfila son blazer pendant qu’Ellen finissait de se coiffer, puis ils prirent leur badge d’accès de manière simultanée avant de foncer vers la porte de la chambre.

« -Tu rentres quand ?
-Aucune idée, ça dépendra du temps que prendra l’opération. Et toi ?
-Je ne sais pas non plus. On ne se voit pas pour manger ce midi ?
-Non, je ne pense pas. Au fait, il ne reste plus grand-chose à manger pour ce soir.
-Restaurant ?
-Pourquoi pas. Tu demandes à Aiden s’il veut venir ?
-Ça marche. Bon courage !
-Merci, bonne journée !»

La chirurgienne se mit à courir en direction du service santé, au même pont que leur cabine mais de l’autre côté du vaisseau tandis qu’Edwin gagnait le pont supérieur à la même cadence. Il arriva bientôt devant l’entrée du pôle recherche, dont les portes s’ouvrirent quand il passa son badge d’identification devant le lecteur. Quelques minutes plus tard, ce même badge déverrouilla une nouvelle zone, dont le rôle était indiqué en grandes lettres au-dessus des portes :

Département Ingénierie et Recherche en Sciences Physiques

Edwin passa rapidement au bureau qu’il partageait avec son équipe, déposa ses affaires, salua rapidement ses sept collègues et récupéra son porte-documents avant de repartir immédiatement vers la salle de réunion. La pochette noire personnalisée avec son nom contenait un bloc-notes d’un côté et une tablette tactile de l’autre, aussi profita-t-il des quelques dizaines de secondes qu’il avait devant lui pour jeter un rapide coup d’œil aux emails reçus durant le week-end. Il fut le dernier à prendre place autour de la table, où étaient déjà présents le directeur du département ainsi que les différents chefs de projets.

« -Bonjour tout le monde, désolé pour le retard, j’ai raté quelque chose ?
-Ça va, on venait juste de commencer. Messieurs, réunion hebdomadaire de suivi, on fait le point sur les projets et on fixe les priorités de la semaine. »

A tour de rôle, chacun des chefs d’équipe détailla les occupations de la semaine passée avant d’énoncer ce qui était prévu pour les jours à venir. Parfois, le directeur rajoutait quelques missions au planning en fonction des demandes qu’on lui avait fait. Edwin fut le dernier à prendre la parole.

« -Et pour finir, le dernier arrivé… Edwin, quoi de neuf pour toi et ton équipe ?
-Rien de spécial ! Nous continuons sur le projet de miniaturisation de réacteur à fusion pour applications embarquées. Si tout va bien, on lance une simulation dans la semaine, on risque de prendre une bonne partie des capacités de calcul du système pendant plusieurs jours.
-Vous lancez quoi ?
-Le gros morceau, comportement du plasma.
-Ah. Oui, en effet. Tiens-moi au courant, car j’aurais surement besoin de faire tourner quelques calculs aussi.
-Rien à voir, mais je précise pour ceux qui ne sont pas au courant : vous avez dû voir un message suite à un problème de refroidissement d’une bobine sur le réacteur secondaire trois dimanche dernier. Il s’avère que c’est Edwin qui a travaillé à la résolution du problème.
-Oui, j’allais en parler vite fait. On a fait une réparation temporaire, de plus gros travaux vont surement avoir lieu dans les semaines à venir. J’étais en contact avec un professeur du service éducatif, on va avoir un stagiaire dans notre équipe… Alors je me disais qu’éventuellement, je pourrais le faire travailler sur le sujet.
-Pourquoi pas ! Bon, messieurs, rien d’autre ? Parfait, bonne semaine à tous, je reste évidemment disponible au besoin. »

Les personnes autour de la table sortirent de la pièce et Edwin n’eut pas le temps de faire deux pas dehors qu’il se faisait aborder par la secrétaire du département.

«-Edwin, j’ai quelqu’un pour toi à l’accueil, un stagiaire. David Sharon.
-Ah, oui ! Dis-lui que j’arrive, j’ai juste quelques papiers à imprimer pour lui. »

Edwin soupira. Décidemment, il aurait mieux fait d’arriver à l’heure ce matin. Pas le temps de retourner dire bonjour à son équipe, Edwin se contenta de glisser quelques mots aux autres chefs de projets. Puis, à partir de sa tablette, il lança l’impression de quelques documents, les glissa dans sa pochette et se rendit à l’accueil. Dans le hall, un jeune homme vêtu d’une chemise bleue attendait debout, observant autour ce qui se passait autour de lui. Edwin aperçut le badge fixé à sa poitrine et fit signe à la secrétaire qu’il avait reconnu le nouveau venu.

« -Monsieur Sharon ? Edwin Hornmeyer, commença-t-il en lui tendant la main, bienvenue au département d’ingénierie. Je m’excuse pour l’attente, je suis un peu pressé ce matin. Suivez-moi, je vous en prie, je crois que nous allons commencer par une pause café, j’en ai bien besoin. Et puis ensuite nous pourrons faire le tour du département, et je vous présenterai mon équipe avec qui vous allez travailler. Enfin, on va oublier le vouvoiement, non ? Ça sera plus agréable.»

Les deux hommes se mirent donc en marche, direction la salle de pause. Ils passèrent devant plusieurs bureaux et laboratoires, mais malheureusement, pas celui de l’équipe d’Edwin.

« -Je dois admettre que j’ai été assez surpris, j’ai reçu un coup de fil vendredi dernier du service éducatif me demandant si je voulais un stagiaire. Ça explique aussi pourquoi tout ça s’est fait dans la précipitation. »

Arrivé autour de la machine à café, véritable divinité dans ces bureaux, Edwin posa son badge à tout faire sur le distributeur et commanda un café avant d’aller s’asseoir à une table.

« -Sers-toi si tu veux, c’est gratuit, ton badge permet de commander. Bon, je vais commencer par la paperasserie administrative car comme ça, ça sera réglé. Convention de stage ici, clause de confidentialité là. Ce que nous faisons ici ne doit pas sortir du département, nous pouvons travailler sur des projets relatifs au bon fonctionnement du vaisseau, il en va donc de la tranquillité de l’équipage.

-Bon, sinon, parles moi un peu de toi ! Je ne sais pas grand-chose, hormis que tu bosses dans la mécanique des fluides. Où tu en es dans les études, pourquoi tu as voulu venir ici ?»

_________________
Ad astra per aspera.
Jusqu'aux étoiles par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 03/12/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




David Sharon
Niv 1 : civil
Ven 2 Fév - 15:34
- Et bien. Je prépare un doctorat, enfin, je suis quasiment à la fin en fait. Parfois, j’ai du mal à me dire que ça fait huit ans déjà. Même si au niveau d’une vie, ce n’est pas grand-chose, j’ai l’impression que ça fait déjà une éternité. Pourtant j’ai que vingt-cinq ans. Sinon, oui, j’étudie le thermique et le fluidique. Pour être honnête, j’ai… comment dire… pas vraiment demandé à venir ici. On va plutôt dire qu’on m’a fortement orienté. En fait, je suis un cas un peu spécial si on veut. Normalement, j’aurais déjà du trouver une spécialité pour m’aider dans la rédaction de ma thèse. Mais je n’ai jamais réellement trouvé ma voie.

Le jeune essaya d'imiter son tuteur en se commanda un café.
Il retourna le badge plusieurs fois avant de comprendre le fonctionnement.

- Je n’ai jamais vraiment été attiré par quoi que ce soit. C’est problématique, enfin je crois. Du moins, on me le répète assez. Beaucoup trop.  Mais, si le temps que je passe ici, à apprendre de vous, toi, peut-être que j’arriverais à y voir plus clair dans tout cela. J’arriverais peut être à trouver une sorte de vocation, quelque chose que je veux vraiment faire, pas pour faire plaisir à telle ou telle personne, mais parce que je l’aurais décidé. J’espère donc apprendre le maximum de mon séjour, ici, avec tout le monde.

Il porta le gobelet à ses lèvres, avant d'avoir un petit mouvement de recul.
Trop chaud.

- Et sinon. vous, enfin toi... Je, connais rien de toi non plus. A vrai dire, je savais même pas où j'allais finir avant d'arriver ici, la surprise totale. Quand on est ici, on se sent... important. C'est bizarre comme sensation. Comme si on faisait partie de quelque chose de presque primordial pour le Vidar, c'est presque déconcertant pour quelqu'un comme moi.
C'est fou, non ?


David ne savait pas vraiment quoi lancer comme sujet. il ne savait que dire ou quoi faire. Il n'avait pas l’habitude d'évoluer dans ce genre de microcosme. Il ne voulait rien dire ou ne rien faire de bizarre ou autre, il ne voulait pas se faire remarquer, surtout pas maintenant. il voulait donner et surtout montrer le meilleur de lui même.
Pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 01/01/2018
Niv 3 : équipe recherche
Voir le profil de l'utilisateur




Edwin Hornmeyer
Niv 3 : équipe recherche
Sam 3 Fév - 23:43
Pôle Recherche du Vidar 89-05, à côté de la machine à café.

Soufflant doucement sur son café brulant, Edwin écoutait le nouveau venu au sein de son équipe. Il haussa un sourcil d’un air étonné quand il entendit que David arrivait ici pour ainsi dire au hasard. Enfin après tout, lui-même avait un peu hésité des années auparavant avant de choisir sa spécialité, aussi ne pouvait-il pas lui en tenir rigueur.

« -Moi ? Je suis ingénieur en physique des plasmas et j’ai travaillé sur Terre à la conception des réacteurs du vaisseau… D’où ma place à bord. Aujourd’hui, j’ai deux casquettes. En tant qu’ingénieur, je suis à la tête d’une petite équipe avec qui je travaille sur des projets variés, aussi bien pour le Vidar que pour une hypothétique colonisation. Il s’avère que j’ai également un doctorat en astrophysique ; dans les faits c’est surtout pour des applications très spécifiques relatives aux plasmas. Mais je travaille donc aussi avec l’équipe à bord, surtout à l’observation de l’espace environnant. »

Son café finit, Edwin se leva et laissa tomber le gobelet en plastique dans la poubelle avoisinante dédiée à cet effet. Assez trainé, il fallait maintenant retourner bosser : il n’avait pas fait grand-chose pour l’instant et la fin de la matinée approchait déjà.

« -Bon, en tout cas, j’espère que tu te plairas ici, on a toujours du boulot. Il y a un peu de tout dans l’équipe, mais personne de réellement spécialisé en mécanique des fluides. Tu pourras ainsi voir pas mal de facettes du métier, car tu ne travailleras pas qu’avec moi. Je suis peut-être ton tuteur, mais tu vas faire partie de l’équipe et on a souvent besoin des compétences des autres, moi y compris. Bon, je te gâche un peu la surprise, fit Edwin en souriant, mais on a déjà un sujet pour toi. Il s’avère qu’on a eu un problème la semaine sur une conduite d’hélium liquide servant au refroidissement d’un réacteur. Comme tu le faisais remarquer, on travaille en effet sur des sujets assez vitaux : c’est notre boulot, de s’assurer que tout fonctionne bien. Tu auras les détails tout à l’heure, mais on a plusieurs questions et tu seras surement utile. »

Bureau de l’équipe d’Edwin, quelques instants plus tard...

Les deux hommes se retrouvèrent bientôt devant la porte du bureau. A l’intérieur de la grande pièce, dix bureaux étaient disposés en deux arcs de cercle se faisant face. Chaque espace individuel était séparé de celui de son voisin par une cloison de quelques dizaines de centimètres de haut posée sur les bureaux, permettant de voir la tête de ce dernier mais cachant ce qui était affiché sur les écrans d’ordinateurs : chacun pouvait ainsi travailler tranquillement et s’occuper de ses affaires sans craindre les regards indiscrets. Chaque poste était équipé de deux écrans, d’un petit meuble sous le bureau, d’un fauteuil à roulettes et derrière d’une armoire avec une partie vestiaire collée au mur. D’un côté des deux arcs de cercle se trouvait une table et de l’autre, un immense écran était fixé au mur. Dans les faits, tous les postes n’étaient pas occupés : avec Edwin ils étaient huit, ingénieurs et techniciens à travailler en quasi-permanence dans la pièce, laissant deux emplacements de libre au besoin comme pour David qui arrivait.

« -Bon, re-bonjour m’sieurs dames, désolé du retard.
-C’est quoi l’excuse cette fois, fit une voix féminine en étouffant un léger rire, t’as pas entendu ton réveil ?
-Oh, ça va Liara, répondit Edwin sur le même ton, c’est… Je ne sais même pas en fait. »

Liara Garussian ne put s’empêcher d’éclater de rire. La jeune femme, ingénieure spécialisée dans l’aérospatial, n’était pas étrangère à la bonne ambiance qui régnait dans le bureau. Toujours de bonne humeur et avec un rire communicatif, c’était elle qui gérait l’équipe quand Edwin n’était pas là. Ce dernier rejoignait tranquillement son poste et déposait sa veste sur le dossier de son fauteuil avant de désigner David d’un regard pour faire les présentations.

« -Sinon, voilà David qui nous rejoins pour quelques temps. Il vous expliquera mieux que moi ce qu’il fait, mais il prépare actuellement un doctorat un thermique et fluidique. »

L’équipe d’Edwin était donc composée de l’expérimentée Liara, qui gérait tous les aspects atmosphériques ou spatiaux lors des projets. Il y avait aussi Sébastian, surnommé Seb : ingénieur en génie énergétique, il avait travaillé des années auparavant à la conception des réacteurs du vaisseau avec Edwin, ce qui expliquait sa présence à bord. Venait ensuite Alwyn : technicien en génie électrique, son bureau était plein de circuits électroniques qu’il avait assemblés et d’autres branchés à son ordinateur pour reprogrammer les processeurs dont il ne se satisfaisait pas. Après, il y avait Doc, Harald de son prénom : physicien nucléaire, c’était sans aucun doute le meilleur théoricien de l’équipe et expert dans son domaine, bien que parfois un peu détaché de la réalité. Kiara, quant à elle, était une ingénieure en sciences des matériaux qui passait grande partie de son temps à tester ses idées, considérant que la théorie était une perte de temps. Pour finir, il y avait les deux jeunes de l’équipe : Jared, technicien d’essai et bricoleur de l’équipe, toujours des écouteurs dans les oreilles quand il épluchait les données des tests effectués et enfin Tali, la dernière arrivée dans l’équipe et ingénieure en génie mécanique récemment diplômée ; elle avait repris une bonne partie du travail de Liara, permettant à cette dernière de se concentrer sur les aspects de sa spécialité. L’équipe fonctionnait de manière assez classique : ses membres joignaient leurs efforts et leurs compétences pour des projets de groupe, mais chacun travaillait aussi de manière indépendante sur des travaux annexes. Comme Edwin l’expliquait un peu plus tôt, l’avantage d’avoir des compétences multiples était de permettre à chacun de se reposer sur les connaissances d’un autre au besoin.

Pendant que David discutait avec la bande, Edwin se pencha sur son écran pour rédiger quelques réponses rapides à des mails, régler de manière expéditive quelques actions en attente et résumer à ses collègues ce qui avait été dit un peu plus tôt dans la matinée lors de la réunion. Les présentations faites, il fit signe à David de s’installer à l’un des bureaux de libre. Il y avait encore quelques formalités administratives à vérifier, s’assurer que les sessions informatiques étaient opérationnelles puis l’heure du repas allait arriver. Ensuite, l’ingénieur avait du boulot à finir et David allait avoir de quoi s’occuper pour quelques temps, ne serait-ce le temps de prendre connaissance du dossier, contenu dans un gros classeur qui attendait sur le bureau d’Edwin.

_________________
Ad astra per aspera.
Jusqu'aux étoiles par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 03/12/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




David Sharon
Niv 1 : civil
Mer 7 Fév - 8:40
Edwin avait pris un peu de de son temps pour faire le tour du propriétaire à David, le jeune homme, essayait d’emmagasiner le maximum d’informations, tel un disque dur. Il voulait bien faire et tout ça, était le point de départ de quelque chose de nouveau, de grand même, il allait alors se donner à 100… non 200%. Après avoir fini de discuter à la machine à café, Edwin avait décidé de présenter le petit nouveau aux autres membres du groupe.

Se fût assez impressionnant pour David. De là à se dire que les personnes dans cette pièce, font partie, sans doute, des personnes les plus brillantes du Vidar, voir de l’humanité en fonction de comment ça se passe « en bas. » On n’y pense pas assez en fait. Ces personnes… sont brillantes, elles occupent des postes clés sur le Vidar. Ils ressemblent à « monsieur, madame, tout le monde » mais la survie de plusieurs milliers de personnes repose entre leurs mains, chaque jour, à chaque instant. Autant avoir les nerfs bien accrochés. Ce sentiment doit être tellement… indescriptible. Si puissant, mais tellement lourd à la fois. Le jeune ne voulait pas vraiment y penser. Valait mieux se concentrer sur autre chose.

- Bonjour à tous. Commença le jeune homme.
Je suis David Sharon et je suis donc le nouveau stagiaire affecté à ce service. Je suis impatient de pouvoir travailler avec vous tous et d’en apprendre le maximum. Je suis sûr que cette chance qui m’est donné aujourd’hui me sera plus que bénéfique pour mon avenir. Je vous remercie. Termina David.

Une fois ce ci fait, Edwin retourna à quelques occupations et David pu faire -rapidement- plus ample connaissance avec les collègues de son tuteur. David n’avait en sois pas grand-chose à raconter aux autres. Il se contenta de parler de ses études, de ses envies et de ses souhaits futurs. Au moins, il n’allait pas les ennuyer avec ce genre de chose. Il pu en apprendre un peu plus sur chacun, rapidement, après tout, ce n’était que le premier jour. Rien de sert de courir, il faut partir à point -comme les steaks. –
Une fois cette petite aparté amicale, David prit un poste libre comme l’invita Edwin. L’écran devant ses yeux n’attendait que l’identification de son propriétaire temporaire. David ne savait pas vraiment quoi faire. Au bout de quelques secondes, il utilisa les informations présentes sur son badges pensant que se serait suffisant pour se connecter. Et bien, effectivement. Il put se connecter… mais. Oui, il y a toujours un « mais »,  les systèmes de sécurité n’allaient pas laisser la première personne en possession de ce genre d’information se connecter aussi facilement aux serveurs du Vidar.

« Session … Stagiaire. Chargement … 10%... 24%... 48%... 60%... 86%... 100%. Chargement complet. Initialisation. Commandes limitées. Contactez l’administration pour un pass général. Bonjour, David Sharon. Bienvenue. »

David n’en fût pas étonné. Il marqua une petite note sur un post-it pour se rappeler de ceci, même si demandait à Edwin serait sans doute bien plus utile et surtout bien plus rapide. D’ailleurs, le jeune homme aimerait bien aller le voir, Edwin, mais il ne voulait pas vraiment le déranger. Que faire ? Le dérangerait-il vraiment après tout ? C’est un stagiaire, c’est normal qu’il pose des questions, non ? Pour l’instant, David déballa les quelques affaires qu’il avait emmené avec lui dans une petite sacoche. Quelques carnets et stylos, des blocs de post-it de couleur et d’autres éléments de bureau. Après avoir fini sa petite besogne, David décida d’aller voir Edwin pour savoir quoi faire ensuite.

David s’approcha alors de l’endroit où était Edwin. Pour ne pas déranger son tuteur plus qu’il ne le fallait, il prit la peine de toquer sur la paroi qui séparait les postes pour montrer sa présence, lui permettant d’avoir l’attention désirée.

- J’ai fait ce que j’avais à faire : J’ai déballé mon bazar et j’ai allumé mon poste de travail. J’ai une session limitée apparemment, vu que je ne suis que stagiaire, je ne sais pas trop ce que je peux faire avec cette session, encore. Il va me falloir un petit moment pour que je fasse le tour de celle-ci, mais ça ne devrait pas être trop long non plus, je pense. Sinon, je suis prêt à faire quoi que ce soit. Enfin si il y a quelque chose à faire ? Bien entendu. Demanda le jeune homme. Je ne veux pas m'imposer si tout le monde est occupé, je peux attendre que se soit un peu plus calme et que tout le monde soit si on veut, "à tête reposée."

Le but était de bien faire.
Sans en faire trop. Pas le premier jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 01/01/2018
Niv 3 : équipe recherche
Voir le profil de l'utilisateur




Edwin Hornmeyer
Niv 3 : équipe recherche
Dim 11 Fév - 18:14
Département Ingénierie.

Edwin soupira, de ce soupir blasé qui était presque devenu sa marque de fabrique et sur lequel ses collègues n’arrêtaient pas de le titiller. Après des années à bord du Vidar, il avait plus ou moins tout vu et certaines choses ne changeaient jamais, comme par exemple l’efficacité du support informatique.

« -Pff… J’avais demandé que ça soit prêt pour ton arrivée, mais bon… Tant pis. Je vais leur passer un coup de fil maintenant… Tu auras besoin d’avoir accès aux serveurs où sont stockés nos projets, alors autant que ça soit fait maintenant. Probablement les logiciels de simulation aussi, je vais leur demander de vérifier ça. »

Edwin attrapa le téléphone posé sur son bureau, rechercha rapidement un numéro avant de passer quelques dizaines de secondes avec une personne au bout du fil. Une simple tâche comme donner un accès serveur à une session informatique constituait pour un administrateur réseau à effectuer seulement quelques clics ; sauf qu’il y avait tellement de choses à faire à bord du Vidar que tant qu’on ne dérangeait pas directement les techniciens au téléphone cette petite demande tombait aux oubliettes, perdue parmi tous les autres mails.

« -Voilà ! Ça devrait être réglé. Je te propose quelque chose : pour le premier jour, je ne vais forcément te lancer directement dans le vif du sujet. En revanche, tu as maintenant accès aux serveurs où sont stockés nos projets, je te conseille d’y jeter un œil. Ça te permettra de voir un peu tout ce qu’on peut faire, qui peut faire quoi dans cette pièce et comment on travaille. N’hésite pas à poser des questions si tu en as, on est aussi là pour y répondre. J’ai réservé du temps cet après-midi, on pourra en reparler, je aussi pourrai te présenter les installations d’essais et les autres labos. Je prendrai du temps demain pour qu’on discute de ton premier projet plus en détail. »

La fin de la matinée passa assez rapidement, Edwin ayant un peu de travail en retard. Le milieu de journée approchant, la faim commença à se faire sentir chez certains. Liara, notamment, attrapa un paquet de fruits secs dans l’armoire derrière elle et en goba quelques-uns, avant de rapidement enregistrer le boulot qu’elle venait de faire.

« -Bon, quelqu’un vient à la cafet’ ce midi ? »

Le Vidar était un immense vaisseau, rempli de de lieux de restauration en tout genre. Le premier niveau abritait un grand nombre de membres d’équipage et de fonctionnaires, entre les techniciens de maintenance, les équipes du pôle recherche et les administrateurs, aussi une cafétéria avait-elle été installée dans les environs. Cela permettait à tout le monde de manger rapidement, non loin de leur lieu de travail. Les deux jeunes de l’équipe, Tali et Jared, levèrent la main de manière simultanée.

« -Edwin ? David ? »

Les deux répondirent également par l’affirmative. Les autres membres de l’équipe avaient probablement autre chose de prévu, puisqu’ils ne se joignirent pas aux cinq. Edwin enregistra à son tour le travail en cours, verrouilla son poste de travail, récupéra sa veste et suivit le petit groupe dans les coursives. L’atmosphère était plus calme dans le secteur sur l’heure de midi : certains rentraient manger chez eux ou allaient au restaurant, d’autres s’installaient dans la salle de pause pour grignoter un sandwich ou une salade. Bref, il y avait forcément moins de monde dans les bureaux et moins d’activité. A la cafétéria, David, Edwin, Jared, Liara et Tali prirent leur plateau-repas avant de s’installer autour d’une table ronde.

« -Au fait David, niveau horaires… Y’a pas vraiment de règles, à part qu’il faut faire le boulot. Si un jour tu veux prendre une demi-journée ou une journée pour une quelconque raison, préviens-moi juste.
-Tu es avec nous pour combien de temps ?
-Six mois.
-Comme Tali l’année dernière, tiens !
-Oui, c’était mon stage de fin d’études, juste avant la fin de mes études d’ingénierie. Liara était d'ailleurs ma tutrice.
-En effet. J’avais besoin de quelqu’un pour m’aider sur la partie mécanique pour plusieurs projets. Pourquoi tu es parti dans les études d'ingénierie ? »

Pendant que Liara discutait, Edwin versa le contenu d’une bouteille de bière dans son verre et commença à manger. Il n’y avait pas d’élevages animaliers à bord, aussi devait-il se contenter de steaks artificiels composés d’on ne sait trop quoi et qui étaient censés imiter la viande. Autour d’eux, les tables se remplissaient petit à petit, au fur et à mesure que des membres d’équipe venaient manger. A la fin du repas, le groupe retourna au bureau. Edwin récupéra sa pochette avec sa tablette tactile à l’intérieur, vérifia qu’une petite salle de réunion non loin de là était libre et s’y rendit avec David.

« -Bon, désolé de ne pas avoir trop pris ce temps, c’était un peu plus chargé que prévu. Tu as des questions particulières après ce que tu as pu voir ? »

_________________
Ad astra per aspera.
Jusqu'aux étoiles par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 03/12/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




David Sharon
Niv 1 : civil
Ven 16 Mar - 20:37
David prit place dans la petite salle de réunion. C’était une petite salle pour les présentations ou pour faire le point. Une table, des chaises, des paperboards. Une salle de réunion, quoi. 
Le tout baignait dans une forte lumière artificielle venant directement de gros néons au plafond. Le genre de truc qui rendrait aveugle un nourrisson. Le jeune avança sa chaise, prêt à échanger avec son tuteur.

« Des questions ? Non, pas vraiment, j’ai plus ou moins compris le fonctionnement. La seule chose… Commença David. J’ai juste besoin d’être un peu épaulé sur les premiers jours. Enfin, je ne veux pas ralentir l’équipe… »

Le jeune passa sa main dans ses cheveux.
Un peu nerveux.

« C’est juste que tout ce que je connais, c’est avant tout de la théorie, des cours, des connaissances. J’ai un peu de mal avec la pratique. Je ne vois pas vraiment ce que j’ai à faire. Enfin si, c’est juste que... C’est bizarre. Je suis le petit poisson qui était tranquillement dans sa marre et on vient de me jeter dans un lac. Et je n’en vois pas le fond. »

David soupira. Pas un soupir habituel qui voulait souvent dire : « J’en ai marre. » Non, celui-ci c’était plus une prise de conscience, la peur de l’échec, de décevoir, de pas être à la hauteur. 
Le jeune commença alors à taper la pointe du stylo qu’il tenait en main sur la table. Le jeune homme se ressaisit alors en croisant le regard d’Edwin.
 
« Bien sûr ça ne veut pas dire que je ne suis pas motivé ! Loin de là »
 Lança David avec un entrain qui ne lui ressemblait pas vraiment en temps normal. Comme quoi, les gens changent, un peu, avec le temps. Je suis prêt à vous épaulez dans vos études, du mieux que je le peux. Je dois juste arrive à m’adapter à un nouvel environnement complètement inconnu. Mais je veux apprendre ! » termina David.

Le jeune homme avait fini de parler, il avait dit tout ce qu'il voulait dire. Certes, déballer ses craintes n'était peut-être pas la meilleure façon de commencer, mais au moins, c'était fait. Un poids en moins, si on peut dire ça comme ça. Et puis, maintenant, c'est trop tard. Maintenant, il ne restait donc plus qu'une seule chose à faire

« On peut se remettre au boulot, je crois. » Lança le jeune homme à Edwin.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Premier Niveau :: Pôle recherche :: Laboratoires-
Sauter vers: