RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Deuxieme Niveau :: Cabines Standards Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rira bien qui Ira le dernier.

avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 03/12/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




David Sharon
Niv 1 : civil
Jeu 28 Déc - 22:05
9h45

Encore une grasse matinée. Encore. Comme d'habitude. Pourquoi changer ? Pourquoi remettre tout remettre à aujourd'hui alors qu'on peut le faire demain ? David commençait tout doucement à émerger de son sommeil. Il était couché sur le canapé, les pieds dépassants de l'autre côté. Il avait du passer la nuit à boire. Encore. Après s'être tourné et retourné, ne réussissant pas à s'endormir, il tira la couette qui le recouvrait, d'un coup sec en lâchant un juron dont il avait le secret. 
Après avoir allumé la chaîne hi-fi - à un volume décent -, il en profita pour aller se doucher et prendre son petit déjeuner : C'est à dire un reste d'hamburger.. Où peut-être que c'était un tacos ? 'fin peu importe. Après avoir fini tout ce qu'il avait à faire et qu'il s'apprêtait à quitter la cabine, il se rappela de ce que lui avait demandé Kerwan, hier soir. "Emmène ça à Ira, Emmène ça à Ira Emmène ça à Ira, Emmène ça à Ira." Il lui avait répété cela un nombre incalculable de fois, que c'était maintenant encré bien profondément dans son cerveau. Il lui avait expliqué qu'il fallait lui rendre ça, que c'était important, que lui n'avait pas le temps, etc. 

Un sac traînait sur la table de la cabine, remplis de divers trucs dont David n'avait que peu à faire, il ne prît d'ailleurs, même pas la peine de regarder ce qu'il y avait à l'intérieur. Il attrapa alors le sec d'une main et se mit alors en route, direction la cabine d'Ira, la 2B-0157. Le jeune homme ne fit que quelques pas dans le couloir, qu'il pu remarquer les différentes décorations ça et là et plusieurs gamins s'amusants avec les cadeaux fraîchement déballés. David ne fêtait pas vraiment Noel. Enfin... Combien de personnes célèbrent cette fête de façon religieuse de toute façon ? Pas beaucoup. Plus David approchait, plus il se mettait à cogiter. Alors qu'il arrivait à la hauteur de la cabine d'Ira, il continua son chemin sans prêter attention à la cabine.

10h55

David se tenait devant la 2B-0157, dans sa main droite, le sac que lui avait confié Kerwan remplis de plusieurs choses et dans sa main gauche, une petite boîte, noire, entourée d'un joli papier rouge satiné et d'un ruban doré. En son sein, se trouvait une petit flasque argentée. Une de ses faces était recouverte d'une petite plaque de bois, du chêne peut-être et de l'autre, on pouvait apercevoir une petite gravure, une corne d'abondance à première vue, le symbole était légèrement usé, sans doute que la flasque avait servi par le passé. 
En dessous du dessin, on pouvait apercevoir deux lettres : "I.H", fraîchement gravées, du nom de la future propriétaire. Pourquoi David avait fait cela ? Pour faire plaisir sans doute ? Et puis comme on dit, les amis de mes amis sont mes amis. Bon d'accord Ira et David étaient pas vraiment de grands amis, mais bon... c'est Noël. Il posa alors le sac à terre et frappa trois coups à la porte de la cabine d'Ira.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Ven 29 Déc - 1:10
Toc toc toc

- Rhmmmmmmmm.

Malgré la matinée bien entamée, Ira était encore dans son lit. Du moins, 60% de son corps l'étant, le reste pendouillait misérablement sur le bord du lit. Pour une raison inconnue, son oreiller s'était glissé entre son dos et la couette. Le drap sous son menton était humide de bave alors que sa bouche elle-même semblait sèche comme du carton.

La jeune femme se redressa, joua avec sa langue pour se forcer à produire de la nouvelle salive avant de chercher des vêtements de son regard brumeux. Ok. Elle identifia un t shirt et son short de basket à un demi-mètre de son lit. Elle s'allongea sur le lit, tendant le bras pour attraper les précieux tissus. Une fois sa pudeur satisfaite, elle pu se diriger vers la petite porte, non sans marcher sur un cadavre de bouteille qui lui arracha un glapissement. Elle savait même plus si elle avait bu seule ou accompagnée, la veille.

- David ?

Ira ne faisait plus vraiment confiance en ses sens. Un de ses sourcils se leva, lui donnant une expression dubitative. Ce n'était pas trop le genre de l'étudiant de se pointer dans sa cabine sans son cher colocataire.

- Heu, bah, heu, tu veux rentrer ?

Elle n'aimait pas trop laisser sa porte ouverte sur le couloir alors qu'elle ne portait que très peu de vêtements. Elle se tourna vers l'intérieur et constata que la pièce était encore plus sale que d'habitude. Tant mieux, David se sentira comme chez lui dans ces conditions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 03/12/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




David Sharon
Niv 1 : civil
Ven 29 Déc - 1:45
La jeune femme en face de lui semblait encore dans le coaltar. L'avait-il réveillé ? Sans doute au vue de son expression et de son comportement. Apres tout, se serait la même chose pour David si quelqu'un venait débarouler de ''bon'' matin et surtout à l’improviste. Pour être honnête, David ne se serait sans doute pas levé, lui. Quel connard. Enfin bref, peu importe. La brune l'invita alors à rentrer, il ne savait pas trop, il voulait pas vraiment s'attarder, mais d'un autre côté autant tout lui donner à l'intérieur.

- Je ... Heu. Beh.
D'accord.

La jeune femme laissa alors rentrer notre cher ami.
Il ne pu s’empêcher de sourire devant l’état de la cabine d'Ira. Home Sweet home. Un vrai copier-coller de la cabine de Kerwan et David... Quoi que. Leur cabine était tout de même dans un état avancé de création d'un microcosme, de type bactériologique. Mais ira aurait sans doute une jolie médaille d'argent. 
Oui.

- Ouais. Donc. Je...
Kerwan m'a demandé de te rendre ça. Askip, tu pourrais en avoir besoin. Enfin tu le connais, quand il a une idée... David posa alors le sac au sol, enfin, au sol dans un endroit dégagé, you know what I mean. 
Et sinon... Heu.. J'ai.

Il tendit la petite boite à Ira.

- Joyeux Noel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Sam 30 Déc - 0:04
Aussi hésitant qu'elle, "l'ami de son ami" finit par pénétrer dans la cabine, sais s'indigner du niveau de propreté. Le contraire l'aurait étonnée. Elle s'écarta du passage et s'appuya contre le mur. Elle attrapa son paquet de cigarette et entreprit de s'en allumer une. Pour se réveiller, vous voyez.

Elle regarda le sac au sol, perplexe. Depuis quand Kerwan lui rendait ce qu'il lui empruntait ? M'enfin. Envoyez son colocataire pour ce genre de tâche lui ressemblait bien. Ira ne vit pas la boîte tout de suite, obligeant certainement David à tendre le bras plusieurs secondes. Lorsqu'elle finit par relever le regard, son premier mouvement fut de recul.

- Tu fou quoi là ?

Son ton était amusée. Elle s'attendait bien plus à une blague qu'à autre chose. Elle hésita mais finit par prendre l'objet, dubitative. Comme s'il s'agissait d'un explosif, elle l'ouvra avec énormément de précautions. Ira attrapa la flasque et la fit tourner dans sa main, un sourcil levé.

- Depuis quand on est assez proche pour s'faire des cadeaux ?

C'est vrai ça. D'habitude, les deux ne se croisaient qu'en la présence de Kerwan. Et dès que David avait bu, il revenait toujours au sujet "Israël", cherchant à provoquer Ira comme si cette dernière en avait quelque chose à foutre qu'on ait donnée ces terres-ci aux juifs. Enfin, s'ils étaient tous aussi lourd, la mécanicienne comprenait pourquoi les Européens les avaient envoyés si loin... En attendant, le cadeau était vraiment sympa. Juste que ça puait le piège.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 03/12/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




David Sharon
Niv 1 : civil
Sam 30 Déc - 4:25
Voila ! Voila pourquoi on pouvait jamais discuter avec elle ! Tu peux rien lui, tu lui fais un truc qu'elle aime pas, elle t'engueule, t'essayes d’être sympa et on dirait que t'as chier dans ses céréales. C’était pas tellement exceptionnel, David ne broncha pas à l’écoute de sa remarque. Seriously ? Non, parce que, quand c’était justifié, David, il acceptait de s'en prendre plein la gueule, bien qu'il s'en foutait, mais là, il avait fait quoi de mal ? Il regarda la jeune femme ouvrit le présent comme si il lui avait fille une enveloppe remplie d'Anthrax :

- Ah ouais d'accord.
T'es toujours comme ça ?

Il soupira. Pas par énervement.
Il voulait même pas s'aventurer sur ce terrain-ci.

- C'est Noël. J'sais pas... Je voulais juste... Juste être sympa tu vois. Commença le brun.
Les gens sont contents. Alors... Je me suis juste dis "tiens si je prenais un truc Ira, ça pourrait peut-être lui faire plaisir un truc dans le genre." Je voulais juste bien faire pour une fois.

Il croisa les bras.

- Non mais, tu sais quoi ? J'aurais même pu venir en fait. J'aurais du rester au lit.
Tranquille.
Ça valait mieux apparemment, en effet...

- Et puis regarde.
Il désigna la porte de la cabine. 
J'te demande même pas un "merci." J'vais juste rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Lun 1 Jan - 21:35
Il est susceptible ! Merde quoi, elle n'avait pas craché sur lui ou refusé son cadeau. Ira l'observa avec surprise. Il semblait... quoi ? Las de son comportement ? Lui qui était toujours prêt à lancer des pics d'habitudes. Elle roula le regard, croisant les bras sous sa poitrine malgré la flasque toujours dans sa main droite.

- Ho, hé, tu vas vraiment faire ta victime là ?

David avait l'air sérieusement gavé et la jeune femme n'était pas du genre à laisser quelqu'un partir boudeur sans bonnes raisons de l'être. Les guerres froides, c'était si compliqué et fatiguant sur le long terme. Ira décroisa ses bras, roula une nouvelle fois les yeux mais cette fois de façon exagérée, accompagnée d'un soupir.

- Allez, viens, j'te paye un verre en guise de remerciement.

Elle déposa précautionneusement la flasque sur sa table de chevet, déjà encombré d'un cendrier et d'autres bricoles. La jeune femme se mit ensuite à quatre pattes jusqu'à trouver une bouteille d'alcool qui ne serait pas vide. Elle dévissa le bouche pour renifler le liquide. Impossible de dire ce que c'était, si ce n'est "fort". C'était donc parfait. Elle la tendit à son "ami", l'air plus adouci. Ce genre de techniques d'attendrissement marchait particulièrement bien sur Kerwan. La mécanicienne imaginait qu'il en était de même avec son colocataire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 03/12/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




David Sharon
Niv 1 : civil
Mer 3 Jan - 23:14
- Je fais pas ma victime ... Chère Ira. 

La jeune femme commença une sorte de combat avec tout le bordel ambiant de sa chambre. Un beau bordel. Elle cherchait une bouteille, apparemment. Enfin, quelque chose alcoolisé, en espérant que ce ne soit pas de l'eau Cologne.. David l'aurait tout de même Comment ca, c'est un alcoolique ? Non, non, non, seulement un "connaisseur", ouais voila, c'est le bon mot. Elle finit par trouver une bouteille de ... ! Heu ? Non sérieusement, c'est quoi ce truc. 

Ah. Merde. J’espérais autre chose par "je te paye un verre."

Il attrapa la bouteille de sa main droite. Il renifla l’intérieur quelques secondes.
Il en avait picoler des trucs. Trop sans doute. Mais ça. C’était indescriptible. Mais comme on dit : Quand faut y aller, faut y aller.
Il lui fallut quelques secondes pour amortir le contre-coup.

- Ah ouais. 
Alors tu vois Ira. Ça la. C'est pas que c'est pas bon. C'est que c'est immonde.
Sérieusement...

Il ne put s’empêcher de sourire.

-T'es sur que t'as pas laisser traîner du liquide refroidissement ?
Putain tu respectes pas la gnôle. 

Il s'enfila une deuxième gorgée. 
Oui.

- Ouais.. Beh non, hein.
Tu devrais passer plus souvent chez nous pour picoler des bons trucs hein.
'fin sauf tu aimes boire de la javel.

Il posa la bouteille dans un endroit dégagé -oui, oui, vraiment.- 
Arborant le même sourire que tout a l'heure. 

- J'aurais préféré que tu m'offres rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Deuxieme Niveau :: Cabines Standards-
Sauter vers: