RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Troisième Niveau :: Cabines Standards Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Secret Ira

avatar
Messages : 299
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Mer 27 Déc - 0:11


CADEAUNe me remercie pas ♥
J’avais trouvé le cadeau idéal. En vrai, je ne pouvais pas m’empêcher de sourire quand j’y pensais. J’ai dû me faire violence pour ne pas le garder pour moi ! Pour dire. Il s’agissait d’un kit de 6 couleurs pour des stylos spécialement conçus pour la peau, créant un effet tatouage lorsqu’on se dessinait dessus et qui ne parfait qu’au bout d’une dizaine de jours. Je m’en serais servie pour écrire mes « to-do list » sur mes avant-bras ou dessiner des phallus de qualité supérieure sur les tempes de mon collègue préféré. Tellement de possibilités. L’un des feutres était même doré et promettait « un effet irisé du plus bel effet ». Je connais pas ce Percival Callamachin, mais je le jalouse déjà.

Malgré tout, fallait que je dépose ce cadeau, emballé avec… bon, disons que c’est l’intention qui compte ! Je n’avais pas l’habitude de me balader au troisième étage. Je me sentais un peu surclasser, je croisais plein de gens fréquentables alors que je vagabondais avec ma boule de papier cadeau froissée dans les mains comme s’il s’agissait du plus grand trésor de monde. Je finis tout de même par trouver la bonne porte. Comme si j’abandonnais un nouveau-né, je sonnai à la porte et déposai mon précieux sur le paillasson avant de faire demi-tour, retenant mes larmes (non, là, j’exagère).
(a) Mosesnter>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 13/08/2017
Niv 1 : civil
Voir le profil de l'utilisateur




Percival Callaghan
Niv 1 : civil
Sam 30 Déc - 17:02
Walled GardenSecret Santa ft. IraAll this will be for nothing. We will have been for nothing. Defined by their histories, distorted to fit into their narrative, until all that is left of us are the monsters in the stories they tell their children.
(James Flint – Black Sails)

Un son. On sonnait à la porte. Pantelant, Percival se redressa. Il déposa le couteau sur une de ses commodes, à l’abri des regards, curieux de qui venait ainsi troubler son jour de congé, lui qui connaissait si peu de personnes.
Il épongea ses tempes avec un coin de son débardeur, s’assura qu’il était présentable de nouveau, et ouvrit la porte. Personne. Mais lorsqu’il tourna la tête pour explorer le couloir, il aperçut quelques mètres plus loin, tournant déjà un coin, la silhouette d’une jeune femme. Elle lui disait vaguement quelque chose. Percival fronça les sourcils.
Il s’apprêtait à refermer la porte, toujours dubitatif quant à l’identité de l’importune, lorsqu’il remarqua la présence d’un paquet, malhabilement emballé, sur son paillasson. Il hésita à le récupérer. Après les événements récents, il aurait tout aussi bien pu s’agir d’une bombe.
Puis, son esprit confus se souvint de son inscription à l’événement du Secret Santa. Toujours aussi inquiet, mais cette fois aussi curieux, il se saisit du paquet. Rien n’advint. Il referma la porte, objet en main.
Il continuait à réfléchir à l’identité de la jeune femme tandis qu’il déchirait le papier froissé. Cela lui revint au moment où il finissait de déballer l’affaire. La mécanicienne de la soirée des vingt ans. Irma, ou quelque chose comme ça. Il regarda à l’intérieur du paquet.
Il lui fallut quelques instants pour comprendre ce dont il s’agissait. Quand ce fut fait, il sourit. Le cadeau était enfantin, mais bien pensé. Il fut surpris de s’en trouver heureux, lui qui ne partageait plus de présents à Noël qu’avec Anna, lorsqu’elle était suffisamment encline.
Les capuchons des stylos reluisaient à la lumière. Des gadgets amusants. Mais avec un peu de pratique, Percival était certain de parvenir à obtenir des résultats convaincants. Sinon, il pourrait toujours demander à sa collègue. Anna se targuait constamment d’être douée en dessin, après tout.
Silencieusement, les paupières fermées, il remercia Ira pour son cadeau. Puis, il retourna s’entraîner.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Troisième Niveau :: Cabines Standards-
Sauter vers: