RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Deuxieme Niveau :: Cabines Standards :: 2B-0157 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après la tempête

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 01/12/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Kerwan Walsh
Niv 2 : équipe technique
Mar 2 Jan - 21:19
C'était très gênant. Personne hormis Ira n'était capable de provoquer de telles situations grotesques. Son alcoolisme chronique ne correspondait pas avec son peu de tenue de l'alcool, contrairement au père Walsh qui avait du sang de générations de picoleurs et de batteurs de femmes, ce qui lui permettait d'avoir des bonus de résistance à l'éthanol.

Heureusement, les employés de pizzerias sont les hommes les plus intégrés à ce système d'esclavagisme en milieu stérile qui consiste à faire oublier aux quelques 20000 personnes voyageant dans l'espace qu'elles ont quitté la Terre pour toujours, qu'elles naviguent dans un vide interstellaire inconnu, et qu'elles sont si petites dans une immensité si importante qu'il leur faudrait devenir croyants en un Dieu universel pour essayer de transposer un quelconque sens logique et rationnel aux mécaniques régissant l'univers. Plutôt que d'embarquer des gens intelligents, travailleurs ou fanatiques, on avait embarqué des êtres humains tirés au hasard, et des êtres humains d'un siècle étrange, où ces hommes qui avaient accès à la totalité du savoir humain depuis sa naissance préféraient poster des photos de leurs chats ou de leur bouffe à la vue de tous. Cela aurait été un choc beaucoup trop difficile de les laisser vivre dans un milieu fermé de considérations métaphysiques. Alors, on se faisait livrer des pizzas sur un vaisseau spatial. Et le livreur se contentait de ricaner, et de se permettre une réflexion juste ignorée avant de faire sa belle phrase de politesse salariale qui lui permet d'espérer un pourboire : "Bon appétit".

Deux boîtes cartonnées graisseuses se retrouvaient sur le lit. Malgré la courte plainte de Kerwan qu'il voulait les poser sur une chaise à côté, sans pour autant dire que le stratagème était d'éviter de foutre de l'huile sur les draps, la pitance se trouvait dévoilée, un peu fumeuse, pleine de faux ingrédients de synthèse qui imitaient le goût et les besoins nutritionnels d'un repas avec des colorants et des additifs. Kerwan oubliait de se dire à lui-même qu'il aurait préféré continuer de bouffer des vieilles patates pourries terrestres que du faux-frometon, vingt ans sur le Vidar avaient totalement bousillaient ses réflexions au point où il s'était enfermé dans une routine servile entrecoupée de beuveries et de malbouffe. Assis côte-à-côte avec Ira, il entreprit de se couper une part pour salir ses crocs, avant de dire la phrase traditionnelle :

- Bon appétit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 28/06/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Ira Hraoui
Niv 2 : équipe technique
Mar 2 Jan - 23:52


Après la tempêteLe calme ?
Si elle mangeait trop vite, elle vomissait. Si elle ne mangeait pas, elle vomissait. Et si elle mangeait, elle s'en foutait partout. Après sa deuxième part, Ira préféra faire une courte pause et s'allonger dans les draps.

- La vie est siiiiiiiiiii duuuuuuuuuuuuuuuuuuur.

Son avant-bras vint essuyer sa bouche pleine de sauce BBQ et de tomate. Son t-shirt (qu'elle avait gardé, se sachant particulièrement maladroite) était tachés à divers endroits. Elle fit mine de s'étirer bruyamment avant de se redresser. Elle n'avait plus envie de pizza et sa moue ne laissait aucun doute là6dessus. Son estomac semblait déjà si lourd. Elle ferma le carton en soupirant. A la place, la jeune femme récupéra la bouteille abandonnée et en bus une gorgée. Elle eut un haut le coeur mais ce dernier se dissipa vite.

- Raconte un truc ou trouve un jeu, j'commence à m'ennuyer Ker.

Elle avait récupérer l'usage complet de la parole. Bon début. Les effets de la pizza n'étaient pas miraculeux mais au moins son collègue pouvait désormais comprendre ce qu'elle disait sans trop réfléchir. Son corps pencha sur le côté jusqu'à rencontrer une épaule familière sur laquelle posée négligemment sa tête.

- S'te plait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 01/12/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Kerwan Walsh
Niv 2 : équipe technique
Mar 9 Jan - 21:25
Les crocs pleins du goût du faux fromage, les mains huileuses comme les draps maintenant qu’ils sont entrés en contact avec le carton. La bouche remplie, il mâche, il mâche, broyant les aliments dans une pâte qu’il englouti, sans trouver le sentiment de satiété.

C’est pendant qu’il mange que Ira se met à poser sa tête sur son épaule nue. Monsieur Walsh continue de tendre sa main pour arracher une part à la main, et il mâche, mâche, grognant un peu au fond de sa gorge en guise de réflexion. Et c’est la bouche obstruée de pizza qu’il lui répond :

« Tu veux jouer aux échecs ? »

Il plisse ses pommettes, et avale sa bouffe.

« J’déconne. »

Kerwan n’avait jamais aimé les échecs, ce jeu bon pour les ordinateurs, et les crétins qui voulaient faire croire qu’ils étaient très intelligents parce qu’ils maîtrisaient un jeu qu’un ordinateur pouvait résoudre. Les jeux de Kerwan n’étaient pas spécialement très intellectuels. C’était des conneries sur la console de la cabine, des simulateurs de bagnole, ou d’aventures où il pouvait incarner un chevalier ou un cowboy post-apo comme si tuer des gens et faire cuire sa viande dans le désert était une activité fun et passionnante.
Pour le coup, il séchait un peu.

« Non. On va jouer à un autre jeu. »

Il aurait pu allumer la console. Mais quand on est fatigué et ivre comme Ira, on est rarement motivé pour se concentrer sur des lumières et des explosions, ça demande d’être un minimum alerte. Kerwan prit le carton de la pizza et le fit tomber hors du lit. Il posa la tête d’Ira sur ses genoux, avant de commencer :

« Tu vas penser à un truc, et je vais essayer de le deviner.
Allez : Minéral, végétal, ou animal ? »
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Deuxieme Niveau :: Cabines Standards :: 2B-0157-
Sauter vers: