RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Deuxieme Niveau :: Espace public :: Centre commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suivons l'odeur du café [FT KASMEER FAWKES]

avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 14/08/2017
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Voir le profil de l'utilisateur




Orion Kelly
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Ven 1 Déc - 2:53






Suivons l'odear du café



Sortant de la douche, se secouant le fessier au rythme d’un vieux classique, sa brosse à cheveux en main comme un microphone imaginaire, Orion se préparait à passer un bon moment en tête à tête avec une jolie dame qu’il avait rencontré quelques jours plus tôt. Bon, il n’y avait pas grand-chose de romantique, il n’allait pas ici sortir le grand jeu et l’amener diner dans un petit resto a la lumière d’une chandelle avec des violons, non ! Surtout que tout ça n’était pas très lui non plus! Orion est plus du genre tacos et café, nettement plus décontracté, mais cela ne signifie pas qu’il n’allait pas faire un effort. Cela faisait un certain temps qu’il n’avait pas eu de ‘’rendez-vous’’ avec une charmante dame, donc il était un peu rouillé, mais c’est ce qui arrive lorsqu’il passe la plupart de son temps à travailler… surtout que dernièrement il faisait pas mal d’heure supplémentaires. Et puis, il ne pouvait pas trop en vouloir aux heures supplémentaire, car c’est pendant ses heures au bureaux qu’il l’avait rencontré. Non, non elle n’est pas une collègue, et non elle n’est pas une criminelle, à vrai dire il est pas certains pourquoi elle était là, ni même pourquoi elle avait accepté d’aller prendre un café avec lui car il était pas dans un état optimal lors de leur rencontre.

Bref, ce soir est la soirée où il va pouvoir relaxer, il était un peu plus rafraichi après une superbe nuit de sommeil, il sentait propre, ce qui est toujours un plus, il restait plus qu’à choisir quoi se mettre sur le dos… car oui se balader complètement nu ne rend pas seulement les gens inconfortables, mais est aussi illégale. D’un côté il y avait ses uniformes, de l’autre ses vêtements de sports… et entre ça ses vêtements de tous les jours. Bon, il doit avouer ne pas exactement avoir pris le temps d’analyser le tout, pour être tout à fait honnête il a simplement pris la première chemise et pantalon qu’il trouva et l’enfila. Classique, noir et blanc, il devait simplement espérer ne pas tâcher sa chemise avec du café… il avait appris sa leçon avec un burrito trop rempli.

Un dernier coup d’œil à l’horloge, il devait se bouger le cul s’il ne souhaitait pas être en retard ! Une chaussette et puis l’autre, il tenta de ne pas se casser la gueule en enfilant ses chaussure… car s’assoir quelques secondes pour les enfiler c’est pour les con n’est-ce pas ? Hop, hop, boom contre le mur et bam ! Il était enfin prêt avec…. Presque du retard ! Attrapant son téléphone et ses pièces d’identités, rapidement il sorti rapidement de la cabine et dévala rapidement le couloir des cabines afin de se rendre au point de rendez-vous. Arriver en retard ferait une très mauvaise impression… mais au moins ça ferait une impression relativement réaliste à propos de sa personnalité.

Évitant les gens dans le couloir, prenant l’un des transports publics disponible à travers le Vidar afin d’accélérer le tout… car de sa cabine jusqu’au centre commercial il y avait une sacrée distance à couvrir ! Il jeta un coup d’œil rapide à son téléphone, et savait qu’il avait peu de chance d’arriver à temps… tout ce qu’il espérait c’est qu’elle n’attend pas si longtemps qu’elle décide de mettre les voiles ! Arrivant à temps c’était important, presqu’autant que de se souvenir de son nom… qui était… oui il devait y penser pendant un moment, puis Boom ça lui est revenu à l’esprit Kasmeer! Kasmeer quoi, alors ça il ne s’était pas rendu là, mais il allait surement finir par le découvrir, l’important c’était d’avoir le prénom et cela juste à temps car l’arrête pour le centre était là !

Sortant du train électrique, notre rouquin se mis à regarder autour afin de la trouver dans la foule. Il regarda rapidement sur son téléphone, puis il se mis en route vers le point de rendez-vous ! Il avait un peu de retard, il le savait, mais ce n’était pas énorme donc il ne pouvait qu’espérer que ça n’allait pas être la fin du monde. Il devait se l’avouer, il aurait peut-être dû se dépêcher sous la douche au lieu de faire un solo de air guitare… mais bon cela semblait être prioritaire pendant le moment!








_________________

KING OF TACS
credit signature : Ira ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 17/09/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Kasmeer Fawkes
Niv 2 : équipe technique
Sam 2 Déc - 12:02
Image de l'entete 250x250
FT.
j1j2
Suivons l'odeur du café
「 Dating time!」
Tu ignores combien de temps encore va durer ton « assignation temporaire ». Tes journées te semble plus longues chaque jour qui passe et ton patron plus insupportable. Il ne t’aime pas et c’est réciproque de ton côté. Tu détestes les gros grincheux malcommode qui ne comprenne pas pourquoi cela te prend autant de temps te rendre d’un point A à un point B. Naturellement, tu n’as pas eu le loisir de lui montrer ton véritable dossier médical attestant que tu possèdes de « petits problèmes de vue ». Ce qui, éventuellement, t’amène à toujours prendre tes pieds, et non les transports en commun, pour te déplacer afin de te permettre de compter tes pas. Tu vis avec ce problème depuis tes huit ans et ce, même si tu es arrivée sur le Vidar dans le noir complet. De toute façon, il ne pourrait pas comprendre même s’il le voulait.

C’est donc durant l’un de tes nombreux détours au département de la sécurité que tu l’avais rencontré, celui avec qui tu devais passer une partie de ta soirée (si tu arrivais à sortir du boulot naturellement). Bien que tu préférais d’ordinaire le type Geek, tu t’étais qu’un peu de changement ne te ferait pas de tort et puis, si le garçon était mignon, pourquoi pas? Ce n’était pas comme si flirter durant les heures de travail était un crime. Si? Enfin, tu ne t’étais pas gênée pour le faire, et lui non plus. Ils avaient donc convenus de se retrouver vers 16 :30 au centre commercial afin d’aller prendre un café (autre que l’imbuvable que le département te servais tous les matins).

Assise à ton bureau, te tentait de régler à distance un problème pour un usager du vaisseau qui s’était vu, ce matin, voir disparaître tous les documents de son portable et ce, sans raison (enfin, c’est ce qu’il disait). Le problème, c’est que ce n’était pas le premier cas et les documents du passager étaient, soi-disant, de la plus haute importance (ce qui était, pour eux, toujours le cas). Tu soupires de désespoir. Tu ignores depuis combien de temps tu es sur ce petit problème. Après tout, tu n’es pas à proprement parler dans ton département. Tu te savais douée en déchiffrage de codes et non en recherche de fichiers disparus. Enfin, c’est en prenant l’un des dernières gorgés de ton café que tu te rendis compte de l’heure (et de la solution à ton problème aussi). Tu te dépêchas donc de terminer avant d’écrire à ce jeune homme de la sécurité que tu allais être en retard.

Tu saluas tes derniers collègues présents avant de te diriger, le plus rapidement possible, vers le centre commercial. Naturellement, prendre les transports en commun était tout, sauf une option. Tu fis donc ton possible pour te souvenir du nombre de pas à faire avant de te rendre à ton lieu de rendez-vous (oui, tu avais soigneusement, deux jours plus tôt, calculer tout ce qui était nécessaire afin de ne pas qu’il remarque ton petit problème).

Tu étais encore vêtue de tes vêtements de travail. Un long chandail beige descendant jusqu’au niveau de tes genoux avec un simple pantalon noir. Tu portais d’ordinaire cet ensemble avec quelques breloques, mais tu avais jugée inutile de les mettre ce matin. Même s’il t’avait rencontré avec ces grandes lunettes rondes ridicules et complètement geek que te faisait porter tes collègues lorsque tu sortais du bureau pour résoudre des problèmes, tu espérais qu’il soit en mesure de te reconnaître avec tes lentilles mauves et vertes (car oui, tu portais toujours des lentilles de couleurs afin de cacher l’iris de ton œil gauche blanchit par ton accident). Tout en marchant, tu délassas ta queue de cheval tout en passant vigoureusement ta main dans tes cheveux afin de les placer tout en enlevant la courbe qu’avait formé ton élastique avec tes heures travaillés.

Tu tentas de faire au plus vite, bousculant, au passage, quelques passagers du vaisseau se rendant à leur domicile (notamment une petite fille d’environ sept ans qui s’était malencontreusement retrouvée dans son angle mort). Il devait être 17 :25 lorsque tu arrivas au point de rendez-vous. Tu n’étais certes pas fière de l’avouer, mais c’était un record personnel niveau retard que tu venais d’exécuter. Néanmoins, tu trouvas, à ta grande surprise, sans trop de difficulté le jeune rouquin (heureusement pour toi, les roux n’était pas très fréquent sur le vaisseau et donc, facilement reconnaissable).

- Désolée pour le retard …

Tu étais sincère. Tu n’aurais pas attendue aussi longtemps pour prendre un café avec un pur inconnu. Au moins, tu avais eu la bonté de le prévenir.

- … urgence de dernière minute au boulot. J’ai grand besoin d’un café. On y va?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 14/08/2017
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Voir le profil de l'utilisateur




Orion Kelly
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Mar 5 Déc - 3:23






Suivons l’odeur du café



Beep boop! C’était le magnifique son que faisait le téléphone d’Orion lorsqu’il recevait un message.  Ceci avait certainement su attirer son attention puisqu’il s’apprêtait à rencontrer la charmante demoiselle de l’autre jour et il sorti l’appareil immédiatement de sa poche afin de voir de qui venait le message.  Zeus… qui lui demandait s’il souhaitait aller s’entrainer.  À cela, avec un gros sourire il réplique à son vieil ami et qu’il était sur une mission de la plus haute importance !  Puisque le géant connaissait très bien son partenaire, sa réponse fut ‘’Un rendez-vous avec la fille de l’autre jour ?’’.  Oui, il avait vu juste, et il faut dire qu’aux yeux d’Orion, c’était presque réellement une mission !  Socialisé n’était pas toujours facile pour les gens travaillant dans le domaine de la sécurité avec les longues heures, mais là il allait être en mesure de profiter d’un peu de temps libre.  Il offrit donc une réponse rapide afin de satisfaire la curiosité de son ami, puis remis l’appareil dans sa poche, ou presque.

Au moment où ce dernier s’apprêtait à retourner son téléphone dans la poche de son pantalon, celui-ci ce mi à faire son charmant Beep boop habituel. Croyant d’abord que c’était Zeus qui en avait à ajouter à tout ça, Orion fut agréablement surpris de voir le nom de Kasmeer afficher.  Enfin, agréablement surpris c’est vite dit.  Avant de voir le message plusieurs pensés ont su traverser son esprit.  Avait-elle décidé d’annuler ? Est-ce qu’elle lui envoyait un message pour lui dire qu’elle en avait sa claque d’attendre qu’il se pointe le bout du nez ? Non, pas du tout !  Un petit glissement du doigt révéla qu’elle était elle-même en retard… soulagement !  Avec un peu de chance il avait suffisamment de temps pour manger un petit truc avant… question d’en pas trop passer pour un ventre sur patte.  Toutefois, il devait d’abord répondre au message. Beep boop et envoyé !

Étant presqu’arriver au point de rendez-vous, cherchant un truc rapide à se mettre sous la dent, notre rouquin lança un coup d’œil sur les environs et pouvait voir Los tacos del burro non loin… mais non seulement il y avait une longue attente pour un taco, il y avait le risque d’accident de Salsa… et on ne parle pas ici de l’incident où Orion a tenté d’utiliser Zeus pour danser la salsa afin de gagner un concours… ceci est une histoire pour un autre jour.  Bref !  Il devait manger et rapidement, certes il avait un peu de temps devant lui… mais il devait éviter les tâches sur sa chemise blanche.  Un smoothie ? C’est nutritif et bon pour la santé… mais il risque d’avoir besoin d’aller aux toilettes plus rapidement avec ça… hmm… tant d’options… bon une barre de protéine… un choix à la Zeus qui durant ce moment avait été son animal spirituel pour une sage décision.

Om nom nom, il dévora le tout, regardant l’heure et puis jetant un coup d’œil afin de voir s’il arrivait à trouver Kasmeer dans la foule.  Il était patient notre rouquin, surtout après avoir réussi à se mettre de quoi sous la dent, puis ce n’est pas comme s’il avait le moindre problème avec un peu de retard.  Terminant sa bar, disposant du papier dans l’une des nombreuses corbeilles de recyclage du vaisseau, il entendit la voix familière de Kasmeer

-Désolé pour le retard… urgence de dernière minute au boulot.  J’ai grand besoin d’un café, on y va ?

Au son de sa voix Orion lui fit immédiatement face avec un grand sourire avant de répliquer. Il eut presque qu’un woah en la regardant.  Pour une femme qui venait tout juste de terminer le boulot… woah… les vêtements travail lui allait bien…  

-Oh ! Mais Il n’y a pas de soucis, je connais ça !  

Puis il l’encouragea d’un geste de la main à le suivre vers le StarBox qui était littéralement juste à côté.  Il y avait un couple devant eux, Orion sachant déjà ce qu’il voulait en profita pour ouvrir la discussion rapidement.

-Longue journée eh ?  Je suis content que tu sois venu quand même, socialiser va nous faire du bien.

Socialiser va nous faire du bien ? Non mais quel genre de phrase c’est ça ?  Certes, il était sincère dans ce qu’il disait, mais était-ce vraiment la meilleure chose à dire ?  C’est comme s’il disait ici qu’ils sont tous les deux des antisociaux la plupart du temps.   Ce qui n’était certainement pas le cas… du moins pour lui, et elle ne lui avait pas donner l’impression d’être du genre toujours dans sa bulle non plus.   Heureusement que le barista lui demanda ce qu’il voulait avant qu’il dise d’autre bêtise.

-Un café, extra-large… noir et pour…

Il se tourna vers Kasmeer, ne sachant pas vraiment ce qu’elle voulait, ce qui aurait été probablement été une bonne question à poser avant n’est-ce pas ?  Peu importe la réponse, en tant que bon gentleman il sorti sa carte afin d’utiliser ses crédits pour leur achat commun, car après tout il l’avait invité pour un café, c’était donc la bonne chose à faire de payer pour le dit café, non ?



_________________

KING OF TACS
credit signature : Ira ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 17/09/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Kasmeer Fawkes
Niv 2 : équipe technique
Jeu 21 Déc - 2:29
Image de l'entete 250x250
FT.
j1j2
Suivons l'odeur du café
「 Dating time!」
La première réaction d’Orion fut de te faire un énorme sourire. Décidément, il était réellement heureux de te voir. Enfin, il faut dire qu’avec l’heure d’attente, tu pouvais le comprendre (surtout qu’il avait attendu ce c**). Il t’affirme que tout va bien et qu’il te comprend. Il faut dire qu’il était aussi affilié à un métier où les heures supplémentaires n’étaient pas comptées. Il te fait signe de le suivre. Il avait été convenu de prendre un café au StarBox, un petit lieu sympa ou le café était meilleur que ce qu’on te servait au boulot (ce truc sombre à l’odeur nauséabonde que tu devais boire chaque matin). Tu le suis donc de prêt sur sa gauche en observant les alentours afin de ne pas te ridiculiser comme tu venais de le faire avec cette petite fille dans l’un des nombreux corridors. Après tout, les espaces bondés n’étaient pas tes préférés, tu avais plus de chance de te cogner ou de bousculer quelqu’un alors que tu ne le devrais pas et les gens te prendrais sans aucun doute pour une déranger. Tu n’aimes pas cette idée. Ainsi, tu ne fais qu’observer, comptant tes pas jusqu’au prochain lieu de destination. 1 – 2 – 3 et ainsi de suite jusqu’à ce qu’Orion s’arrête dans la file. Devant eux, un jeune couple. Ça te fait penser à ton frère aîné et sa fiancée. Les seules différences, ceux-ci ne te font pas vomir et tu ne détestes sans doute pas la femme devant toi. Elle ne t’a pas enlevée ton frère et elle n’est clairement pas enceinte. D’ailleurs, elle devrait peut-être prendre un peu de poids, ça en devient selon toi maladif.

Perdue dans tes pensées, tu entends Orion te parler. Oui, effectivement, ta journée avait été longue. Au point de socialiser, tu n’en es pas certaine. D’ordinaire, tu réglais ce genre de problème après minuit avec l’un de tes collègues de travail. Il faut croire que tu allais devoir faire autrement aujourd’hui.

- Disons qu’on a des problèmes à la tonne au département et puis, on a toujours besoin de socialiser.

Tu accentues le tout avec un petit rire et un sourire juste au moment où le couple devant vous bouges enfin. Tu t’avances donc vers le comptoir. Tu ne sais réellement pas quoi prendre. En plus, tu n’as toujours pas mangé. Sans compter que tu ne vois qu’une infime partie du menu avec ton œil gauche plonger dans les ténèbres. Au moins, tu sais quoi prendre comme café et d’ailleurs, Orion se retourne vers toi après avoir pris sa commande.

- Ho! Hum … un grand foncé noir avec une double d’ose d’expresso et – dis-tu en te retournant subtilement vers Orion - … chacun sa facture.

Tant pis, tu prendras un petit quelques choses plus tard. Tu espères ne pas avoir trop froissé le rouquin. Ce n’était rien contre lui, mais te souvenir de ton frère t’avais rappeler à quels points il m’était un pied d’honneur avec le fait que tu avais les capacités de devenir « beaucoup plus importante » et de gagner « beaucoup plus de crédits ».

Une fois vos commandes reçues, tu te déplaces vers l’une des tables pour deux isolées de la place. Tu n’as pas réellement envie d’être dérangée par quelconque inconnu commandant un café ou des oreilles indiscrètes. Et puis, tu préfères nettement les banquettes. Naturellement, tu fais attention pour ne pas t’emmêler les pieds.

- Désolée, je préfère payer moi-même mes commandes, dis-tu à l’adresse d’Orion une fois que tu t’es assise, il ne faut pas le prendre personnel.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 14/08/2017
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Voir le profil de l'utilisateur




Orion Kelly
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Mar 2 Jan - 22:16






Suivons l’odeur du café



L ‘odeur du café remplissait les narines de notre rouquin ce qui le remplissait de bonheur.  Il faut dire qu’Orion n’avait jamais été le genre difficile à satisfaire, le café faisait parti de ses petits plaisirs de la vie.  Parmi les petits plaisirs il y avait celui d’être en bonne compagnie, donc sans être un grand mathématicien il était facile de voir qu’il était bien heureux en ce moment. Oui, il considérait la charmante Kasmeer comme étant de la bonne compagnie!  Il avait passé sa commande, et attendit un petit moment qu’elle passe la sienne, puis au moment où il s’apprêtait à jouer les chevaliers galant en payant pour le café, elle le prit un peu par surprise lorsqu’elle paya pour elle-même.  Bon, il ne voyait pas ça comme une mauvaise chose, il espérait simplement qu’elle n’avait pas été offusqué par sa tentative de passer le tout sous ses crédits.  Peut-être avait-elle eu peur de l’offenser avec ça, car elle lui offrit même une petite explication.  Ils étaient surement un peu trop à voir tous les deux, ou du moins c’était l’impression que notre rouquin se faisait d’eux en s’imaginant observer le tout de façon extérieur… ce qui était évidement physiquement impossible.

-Y-a pas de quoi ! répliqua-t-il avec un petit sourire une fois son fessier bien poser sur une chaise.

Il n’allait certainement pas insister plus que ça, car il souhaitait qu’elle soit à son aise avec lui.  Toutefois, une fois assis il y avait une étape assez importante, soit la discussion.  De quoi allaient-ils discuter tout les deux ?  De leur boulot ? Elle venait tout juste de finir sa journée de travail et ne souhaitait surement pas parler de tout ça, puis ils avaient tout de même une idée générale de ce que chacun faisait pour gagner sa vie!

-Alors Kasmeer…

Il ouvrait la discussion, mais sans vraiment savoir où il aller par la suite.  Il y avait tellement d’opportunité, de sujets qu’il pouvait aborder, il devait la jouer cool, mais pas forcé non plus.  La seule chose qu’il espérait c’est que le mode ‘’détective’’ n’allait pas être engagé, car généralement ça fini assez mal.  Son coté naturel d’agent de sécurité, de détective a parfois une vilaine tendance à s’incruster dans sa vie privée… cela lui avait causé quelques problèmes par le passé.  Bref, peu importait, il devait poursuivre sa phrase, car juste laisser ça à ‘’Alors Kasmeer’’ il allait finir par avoir l’air très con.

-Parle moi un peu de toi… qu’est-ce que t’aime niveau nourriture ?

Parler nourriture, est-ce c’était vraiment le meilleur sujet ?  Est-ce qu’il mentionnait ça que parce qu’il avait encore faim ? Allait-elle voir la question comme étant une proposition de la prochaine étape à se rendez-vous ?  Il faut dire que pour Orion la nourriture c’était un sujet assez important et être compatible niveau culinaire était l’une de ses priorités.




_________________

KING OF TACS
credit signature : Ira ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 17/09/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Kasmeer Fawkes
Niv 2 : équipe technique
Mer 3 Jan - 1:00
Image de l'entete 250x250
FT.
j1j2
Suivons l'odeur du café
「 Dating time!」
Tu viens de t’asseoir sur la banquette sans trop de disgrâce. Tu en vins même à te demander comment tu avais fait, tes premières années sur le vaisseau, pour réussir à t’orienter. Toi qui ne voyais rien à l’époque, le moindre obstacle était source de danger. Pourtant, tu y arrivais désormais. Tu étais en mesure de voir, ne serait-ce qu’à moitié, ce qui t’attendais devant toi. Naturellement, le tout t’était trompeur. Tu n’arrivais toujours pas à évaluer correctement la distance entre divers points imaginaires que tu te fixais toi-même dans ton esprit. Par exemple, l’espace requis pour prendre ta tasse dans tes mains, puis d’apporter ton breuvage chaud au niveau de ta bouche enfin d’en boire le contenu.

Ton compagnon de la soirée venait de s’assoir à ton tour en te lançant un simple : « Ya pas de quoi ». Tu ignorais ce que cela signifiait. Sans doute une certaine désapprobation vis-à-vis le fait que tu avais refusé qu’il paye la facture. Pourtant, le romantisme était loin d’être ton truc. Bien que ce n’était pas ton intention initial, tu préférais et de loin, le faire comprendre aux autres.

Je prends une seconde gorgée tandis qu’Orion me demande ce que je préfère manger. Tu le regardes fixement durant un court instant. Tu n’es pas déboussolée. Pourtant, la question t’as surtout surprise. Tu ignores ses propos sont sincères ou une simple maladresse de sa part ne sachant pas quoi dire. Tu finis néanmoins par cesser de fixer le coin de ta tasse pour retourner ton regard de nouveau vers le jeune homme. Soudainement, tu te mets à rire. Honnêtement, tu n’y a jamais réellement pensée. Tu prends ce que tu trouves à la cafétéria, idéalement le truc avec le moins de crédits afin de t’éviter les dépenses inutiles.

- Disons que je ne suis pas difficile en termes de nourritures bien que j’aie une préférence pour les mets chinois. Et toi?

Maintenant que tu y pensais, cela faisait longtemps que tu n’avais pas réellement goûté un plat typique de ton pays. Tout le monde, sur ce vaisseau, mangeaient de la même manière, ce qui excluait la viande. À vrai dire, tes sens en avaient oublié les odeurs, le goût et la texture que pouvait en avoir cet aliment. Tu n’arrivais même plus à te souvenir si tu aimais ou non en manger. Tout ce qui était certain, c’est qu’il y en avait dans les plats que vous préparais votre mère. Pourtant, tu n’avais que huit ans à l’époque.

Tu fermas les yeux un instant essayant d’oublier ce rêve éveillé que tu tentais de refouler pour la nième fois très loin dans ton esprit.

- Dis … tu te souviens de la terre?, demandes-tu tout simplement sans réellement attendre de réponses de sa part.

Tu avais estimé l’âge de ton compagnon d’infortune dans les environs de la tienne. Ce qui signifiait pour toi qu’il avait une mince chance que cette discussion aboutisse quelque part. Enfin, tu n’avais pas réellement envie d’en parler, mais la question sur la nourriture t’avais ramené très loin en arrière vers des souvenirs que t’avaient transportés là-bas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 14/08/2017
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Voir le profil de l'utilisateur




Orion Kelly
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Lun 15 Jan - 3:02






Suivons l’odeur du café





Assis en excellent compagnie, un café à la main le rouquin tentait de faire son possible afin que ça ne tourne pas au désastre, ou du moins entretenir une bonne conversation.  Afin de débuter tout ça, comme le grand con qu’il était il avait choisi de parler nourriture!  En même temps, mieux valait tenter d’aborder un sujet qu’il aimait bien, n’est-ce pas ?  Puis comment mieux connaitre une personne qu’en apprenant ce qu’elle aime manger ?   La question posée par notre rouquin semblait cependant avoir un peu surpris son interlocutrice. Certes, c’était assez discret comme surprise, ce n’est pas comme si elle avait afficher une grosse affiche disant ‘’Tu me demande quoi?!’’.  C’est même possible que si Orion ne possédait pas un certain talent afin de lire les gens il ne l’aurait pas remarqué.  Bon, il devait arrêter d’être en mode agent de sécurité et simplement apprécier la bonne compagnie sans tenter de lire les gestes de Kasmeer… car du moins pas trop hein.  Lire les signes, c’est une bonne chose quand même, il ne devait pas être complètement aveugle à tout… juste pas en mode Columbo.
Alors qu’elle répliqua

-Disons que je ne suis pas difficile en termes de nourritures bien que j’aie une préférence pour les mets chinois. Et toi?

Il hocha de la tête tout en buvant une gorgée de café.  Pas très difficile ?  C’était là généralement une bonne chose!  Une préférence pour les mets chinois?  Il aimait bien, car les mets chinois font certes partis de sa palette culinaire.  Parlant de sa palette, voilà qu’elle lui avait retourner la question, à laquelle il se fit un plaisir de répondre.

-Oh moi ? Tu sais, j’aime pas mal de tout, je suis un grand fan de tacos, j’aime bien la cuisine indienne aussi, ils utilisent un riche mélange d’épices, et au niveau des mets chinois, surtout la cuisine Sichuan, et d’Hunan… et aussi la cuisine Irlandaise.

Il était facile pour Orion de s’étendre sur le sujet, manger et cuisiner sont deux de ses plus grands plaisirs de la vie.  Toutefois, il était aussi conscient que parler de nourriture et uniquement de nourriture n’était pas toujours intéressant, sauf si c’est avec des gens possédant la même passion.   Puisqu’il ne connaissait pas l’étendu de l’appréciation culinaire de Kasmeer, il avait choisi de se montrer un peu plus prudent.  Une autre raison était que parler de nourriture allait finir par lui mettre l’eau à la bouche… et il allait avoir très faim très rapidement.

Heureusement pour lui, elle avait su poursuivre vers un autre sujet, la terre. Cette boule bleue qu’il avait quittée il y a de cela vingt ans.  Écoutant attentivement celle qui se trouvait devant lui, observant les détails fins de son visage, et lui souriant doucement, alors que la question lui fut adressé il songea un peu, puis offrit réponse.

-Un peu, mais pas énormément pour être tout à fait honnête, j’étais encore petit quand je suis monté à bord, dit-il en démontrant une hauteur approximative avec la main.  La plupart de mes souvenir sont des histoires que mes parents mes racontaient, mais dès que mange un Cornish pasty, boom on dirait que ça me revient.

Et voilà qu’il avait maintenant faim pour un Cornish pasty, il fallait qu’il en parle.  Il devait oublier ça, il était ici pour un café, discuter… et puis si la soirée apportait à de la nourriture tant mieux.

-Et toi tu t’en souviens ?

Elle devait s’en souvenir un peu, car Orion estimait qu’elle avait environ le même âge que lui.   Il faut dire qu’estimer l’âge des gens, ce n’était pas une chose facile, mais il savait quand même être assez proche habituellement.   Son attention retournée vers elle, il demandait mentalement à son ventre de ne pas lui faire honte, car après tout il avait manger une barre de protéine il y avait pas si longtemps, il but une autre gorgée de café en attendant la réponse.



_________________

KING OF TACS
credit signature : Ira ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 17/09/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Kasmeer Fawkes
Niv 2 : équipe technique
Hier à 21:12
Image de l'entete 250x250
FT.
j1j2
Suivons l'odeur du café
「 Dating time!」
Lui demander s’il se souvenait de la terre était sans doute l’une des pires idées que tu avais eue. Aussi bien lui demander tout de suite l’historique de son téléphone et de son portable de bureau. Ce n’était pas ta meilleure idée. Au contraire, tu te trouvais complètement stupide d’y avoir pensée. Naturellement, tu étais curieuse de savoir ce que les autres passagers se souvenaient, mais à ton âge, ton comme celui d’Orion d’ailleurs, très peu de souvenirs pouvaient subsister. Ce n’était pas comme ton frère et son idiote de femme qui avaient vécus plus longtemps là-bas.

Il te demande si tu te souviens de la terre. Malheureusement, plus que tu ne le souhaiterais. Ce sont surtout les mauvais souvenirs qui hantent ton esprit. C’est surtout ceux-là qui gravent la mémoire. Les vieilles blessures et tout le reste.

- En quelques sortes …

Tu avais surtout en mémoire les derniers évènements, ceux avant le Vidar. Pourtant, la plupart des tes souvenirs n’étaient que des sons et des sensations du à ce que tu avais subie avant de te rendre sur le vaisseau. Tu n’aimais pas parler de ta situation médicale et de tes problèmes de santé. C’était sans doute pour cela que tu écourtais le plus possible tes entretiens avec la psychologue surtout lorsqu’elle te demandait des nouvelles de ta vue.

- … enfin, très peu. (courte pause) Disons rien de très joyeux, t’empresses-tu d’ajouter.

Il n’y a aucune mélancolie dans le ton de ta voix. Tu rages surtout intérieurement pour ce qui est arrivé à ta mère souhaitant au plus profond de toi-même que son meurtrier ait péril. Tu reprends instinctivement une autre gorgée de ton café tout en continuant d’observer Orion de ton œil disponible. Tu souries, appréciant ce petit moment hors de ton bureau. C’était l’une des rares fois où tu en avais assez de ton travail (enfin, ce n’était pas réellement le tien vu que tu étais « prêtée » à un autre département).

- Ça me fait penser que je n’ai toujours pas mangé … je reviens.

Tu t’excuses sans dire mots à Orion avant de te lever pour te rendre au comptoir afin de te commander deux scones aux bleuets. Au moins, tu aurais de quoi te remplir le ventre avant de souper. Tu retournes doucement à ta place en prenant soin de ne bousculer personne; ce que tu échoues lamentablement. Tu t’excuses auprès de la jeune femme avant de retourner rapidement à ta place tout en faisant comme si rien de tout cela ne c’était produit.

- Sinon, comment va le travail?, dis-tu sans te rendre compte que tu venais encore de changer de sujet, nous on est débordé en TI, un vrai cauchemar.

Tu prends une petite bouchée du premier scone à ta droite tout en te souvenant que vous étiez deux.

- Te gêne pas si tu veux le deuxième, lui dis-tu une fois ta première bouchée ingurgitée tout en approchant l’assiette de son coin de table.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Deuxieme Niveau :: Espace public :: Centre commercial-
Sauter vers: