RSS
RSS


Montez à bord du vaisseau et partez à la recherche d'un nouveau foyer pour l'Humanité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Premier Niveau :: Quartiers généraux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'enfer de la technologie. [Feat Kasmeer]

avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 14/08/2017
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Voir le profil de l'utilisateur




Josephine O'Neill
Niv 4 : équipe sécurité et commandement
Dim 15 Oct - 13:21
Jo était crevée. Après une longue nuit de patrouille monotone, la belle rousse ne rêvait que d'une chose: rejoindre son lit. Cependant, la jeune femme devait taper son rapport de mission avant de pouvoir quitter le quartier général de la sécurité du bord. Le pas traînant et maugréant, elle se dirigea vers les vestiaires afin de prendre une bonne douche froide histoire de se réveiller un peu. Certes, le lieutenant O'Neill avait l'habitude de peu dormir, mais là elle avait enchaîné les nuits courtes et sa fatigue avait atteint des sommets. Une fois bien revigorée par la salvatrice douche, l'agent de la sécurité du bord se dirigea vers son bureau avec pour objectif de boucler le plus rapidement possible son rapport. Ce n'était une virtuose de l'informatique, mais elle devait passer par là pour laisser une trace écrite de ses patrouilles. C'était une femme d'action qui avait quelques difficultés avec ce genre de "choses". C'était la partie la moins plaisante de son boulot comme elle le disait de manière diplomatique à ses supérieurs quand ceci se plaignaient du fait que les rapports de la belle rousse étaient plutôt succin. Elle se contentait de taper que l'essentiel, faisait des phrases courtes et épargnait les détails ainsi que les descriptions superflues à ses lecteurs. La jeune femme leur rétorquait parfois qu'elle n'était point un romancière, mais un soldat. C'était clair, net et précis.

En arrivant à son bureau, elle se laissa tomber lourdement sur son siège. Elle regarda son écran d'ordinateur avec une moue affligée. Ce qu'elle détestait perdre son temps à rédiger des rapports. Alors qu'elle allait commencer à taper sur le clavier, Jo fut interpellée par un de ses camarades. Il voulait une info sur un type qu'elle avait déjà serré. Un petit délinquant qui roulait des mécaniques alors qu'il était un vrai trouillard. Après une rapide conversation, elle retourna à son bureau pour taper se maudit rapport de mission. La belle rousse avait du mal à comprendre l'intérêt de réaliser cela à chaque fois. Comme d'habitude, il n'y avait rien eu qui sortait de l'ordinaire et elle avait plutôt l’œil pour remarquer des choses insignifiantes annonçant un événements à venir. La jeune femme ne montra pas un entrain particulier quand elle alluma son ordinateur. Puis, elle commença à taper son rapport. Au bout d'une dizaine de minute, l'écran se mit à faire plein de trucs bizarres. Elle cala une bonne baffe sur le côte pour lui remettre les idées en place, mais rien n'y faisait. L'écran continua de faire sa tête de mule et ne voulu pas entendre les récriminations de l'agent de la sécurité du bord.  Pestant contre la mauvaise volonté dont l'ordinateur faisait preuve, elle interpella l'un des autres officiers du bureau. Lui aussi semblait avoir des problèmes avec son matériel. Cependant, il se montrait plus doux que la rouquine qui commençait vraiment à en avoir marre. Tout ce qu'elle voulait, c'était terminer cette corvée rapidement pour pouvoir aller se coucher.

Apparemment, tous les ordinateurs du QG semblaient être prit d'une folie étrange. Jo n'en avait rien à faire au final, tout ce qu'elle voyait, c'était que cela l'empêchait de finir son travail et cela la mettait particulièrement en rogne. Le chef du bureau annonça qu'il avait fait appeler un spécialiste pour tenter de résoudre rapidement ce petit problème. Jo n'était pas disposée à attendre des plombes qu'un geek binoclard fasse mumuse avec les ordinateurs. Têtue comme pas deux, elle tenta de faire fonctionner son PC. Cela se ponctua d'éclats de voix plutôt grossiers et même de quelques baffes savamment distribuée sur le plastique de l'écran.

- Josephine O'Neill: P'tain ! Quelle saloperie c'te merde.

_________________
Si vis pacem, para bellum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 17/09/2017
Niv 2 : équipe technique
Voir le profil de l'utilisateur




Kasmeer Fawkes
Niv 2 : équipe technique
Ven 20 Oct - 2:26
Image de l'entete 250x250
FT.
j1j2
L'enfer de la technologie
「 Si seulement c'était un code 14'」
Tu apprécies ton travail, mais les derniers jours ont été éprouvants. La fatigue ne fait d’ordinaire pas partie de ton quotidien, mais beaucoup de boulots surcharge les techniciens ce qui oblige ton département à « prêter » des ressources. Pertes de données, anomalies visuelles ainsi que la paranoïa étaient désormais ce avec quoi tu devais gérer.

C’est sans doute pour cela que tu assommes pour la troisième fois de la matinée ton réveille-matin. Il est à peine 6 :00 am. Beaucoup trop tôt pour toi. Néanmoins, les nouvelles contraintes t’obligent à être dans une trentaine de minutes au boulot, prête à travailler et, naturellement, avec le plus beau des sourires.

Tu arrives en retard (après t’être rendormie). Cinq minutes ce n’est rien pour toi, mais ce n’est pas ce qu’exprime ton « patron temporaire ». Tu lui fais machinalement un sourire avant de te prendre une tasse de café noir. Malheureusement pour celui qui l’avait préparé, tu es en retard et tu n’as pas le temps pour des futilités.

Tu marches d’un pas rapide vers ton poste de travail. Que quelques secondes afin de prendre le nécessaire et de regarder tes assignations. À peine es-tu eu le temps d’ouvrir ton ordinateur que le patron t’assigne une « tâche importante ». Semblerait-il que le département de la sécurité avait besoin d’une assistance immédiate et urgente. C’était donc ta première assignation de la journée.

(…)

Tu as du mal à te rendre dans ce nouvel endroit et ce, même avec les indications de ton supérieur. À vrai dire, tout serait beaucoup mieux sans ton « petit » problème de distances. Néanmoins, tu arrives à destination sans trop te cogner la tête. Tu arrives sur les lieux en bousculant des membres de la sécurité. Tu lui souffles un petit « désolée » avant de continuer ta route.

La première chose que tu observes, c’est cette femme, assise devant son ordinateur à massacrer le matériel informatique. Puis, un homme se présente à toi en te demandant qui tu es.

- Ho! Pardon, fais-tu en remontant ces lunettes rondes affreuses que tes collègues t’obligent à porter, Kasmeer du département d’informatique. Je suis ici pour votre problème. Il semblerait …

Tu observes tes notes avant de reprendre.

- … que « tous vos ordinateurs ont cessés de fonctionner d’un coup ».

Tu t’arrêtes. Tu n’avais pas encore lu le rapport. C’était tout de même étrange de constater que tous avaient cessé de fonctionner en même temps.

- Vraiment tous en même temps?

On t’explique grossièrement ce qui s’est produit avant de te donner le feu vert pour te promener librement afin d’analyser la situation. Tu décides donc de commencer par la brute martyrisant un pauvre ordinateur sans défense. Tu t’approches sans trop de mal de la jeune femme tout en prenant soin de t’installer vers sa gauche afin de pouvoir l’observer son écran et elle.

- Vous savez, frapper violement l’écran ne résoudra pas votre problème. Vous risquez d’endommager plus qu’autre chose le matériel.

Tu n’as pas envie qu’elle abîme d’avantage le matériel. Aussi bien lui enlever « son jouet » des mains.

- Et si vous me laissiez y jeter un coup d’œil? Je peux?

Tu avances prudemment du clavier de l’ordinateur sans pour autant y toucher attendant la permission de la rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vidar 89-05 :: Premier Niveau :: Quartiers généraux-
Sauter vers: